Nouvelle Societe

15-11-05

17 De 3 à 7 ans

Filed under: Auteur — pierrejcallard @ 9:11

Dès l’âge de 3 ans, l’enfant viendra à la “grande” garderie une journée par semaine. Il s y retrouvera dans une structure plus formelle et au sein de groupes plus nombreux, mais dont l’ecadrement demeure dense au départ, allant d’un gardien poour 8 enfants à 3 ans, pour faciliter la transition, à un pour 30 en maternelle dans l’année précédant l’entrée au cycle général.

À 4 ans, il passe deux jours par semaines à la grande garderie, 3 jours à 5 ans en Pré-maternelle, quatre (4) jours par semaine en Maternelle. Les autres jours, il les passera encore en mini-garderies, ou avec ses parents, si ceux-ci ont reçu la formation parentale adéquate (modules FP3, FP4, FP5 et FP6, aussi de 60 heures chacun). Le temps passé en mini-garderies ou avec les parents ira ainsi en diminuant, année après année, ce qui correspondra à une intégration progressive des enfants dans le système scolaire.

Garderies, pré-maternelles et maternelles occuperont une partie croissante du temps de l’enfant, mais la scolarisation à plein temps ne commencera qu’avec l’entrés au cycle général. Considérant la formation plus structurées qui leur sera donnée en mini-garderies, les enfants devraient pouvoir recevoir, même dans le temps de formation plus court qui sera désormais accordé aux garderies traditionnelles, pré-maternelles et maternelles, des connaissances formelles au moins équivalentes à celles que celles-ci ont actuellement pour mission de transmettre avant que l’enfant ne débute le niveau primaire.

Transmettre ces connaissances formelles, toutefois, ne sera pas l’objectif prioritaire des garderies, ni même des pré-maternelles et maternelles. Leur premier objectif sera d’inculquer à l’enfant quatre (4) types de connaissances.

a) D’abord, des valeurs morales et humaines essentielles. Sans connotations religieuses, mais tenant compte des principes de l’éthique naturelle et des exigences de la vie en société, incluant donc les notions de respect des autres, d’appréciation de leur spécificité, de coopération et de solidarité ainsi que les outils fondamentaux de socialisation. Cette formation leur sera donnée en établissantt le lien avec la LOI, laquelle est lexpression consensuelle des comportemenrts qui reflètent les valeurs que la société cosidère acceptables.

b) Ensuite, la motivation et les connaissances de base pour une vie saine: hygiène, nutrition, rôle de la médecine et des médicaments, initiation à l’exercice physique et aux sports. C’est ici, pas à l’adolescence, qu’il faut créer chez l’enfant l’attitude qui lui fera plus tard rejeter la nicotine, l’alcool et les autres drogues.

c) En troisième lieu, l’enfant se verra inciter à développer la curiosité de savoir, l’amour de la connaissance, le désir d’apprendre et les rudiments de la manière d’aborder un problème et de chercher des éléments de solution. L’enfant qui arrivera au primaire aura une longueur d’avance s’il sait comment poser une question, à qui la poser et comment trouver les sources documentaires d’information.

d)Finalement, là où les circonstances l’exigent ou le justifient, c’est durant cette période précédant son entrée au cycle d’éducation générale que l’enfant dont la langue maternelle n’est pas celle utilisée par le systeme d’éducation devra acquérir la maitrise fonctionnelle de cette dernière de façon à ce que son processus d’apprentissage ne soit pas compromis.

Simultanément, ceux dont la langue maternelle est celle du système pourront, s’ils le désirent, en profiter pour apprendre une langue seconde ou les rudiments de diverses autres langues dont l’apprentissage leur sera plus tard facilité s’ils en absorbent les spécificités phonétiques à cet âge de grande réceptivité.

On comprend l’intérêt de cette formation au Québec si le francais devient la seule langue officielle du systeme d’éducation… et partout en Europe si on veut propager l’utilisation d’une langue commune ou augmenter le nombre de ceux capables de s’exprimer en mandarin, en Hindi, en Arabe ou autre langue extra-communautaire.

Au début de l’année scolaire suivant son septième anniversaire, l’enfant entre au Cycle général et entreprend l’étape suivante de son cheminement.

Pierre JC Allard

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.