Nouvelle Societe

10-10-16

Dans les griffes de la médecine loup-garou

Filed under: Auteur — Pierre JC Allard @ 10:14

 images-95-3a35d

Mais il y des faits qui ne sont pas « naturels » Ce qui n’est PAS naturel, c’est d’abord que, dans cette hausse des couts de la santé, le vieillissement de la population qu’on pointe du doigt n’exerce qu’une très faible influence sur l’accroissement des dépenses (seulement 0,8 % annuellement)…alors que le revenu des médecins, à 6,8% par année est le plus important facteur d’augmentation. Pour éviter toute ambiguïté, précisons que plus de la moitié de cette croissance, soit 3,6 % annuellement, est attribuable à la hausse des barèmes tarifaires des médecins ! Un peu gênant….

Gênant, mais simple effet d’une cause, le problème de fonds des coûts dans le domaine de la santé, qui est que les tâches et les budgets en sont repartis de façon capricieuse pour réserver au médecin – l’Oint du Seigneur adoubé par une mafia de ses pairs – un monopole sur plus de tâches qu’il n’en peut faire. Une banale analyse de ces tâches établirait FACILEMENT que l’immense majorité d’entre elles pourraient être exécutées par des professionnels de diverses qualifications ayant reçu des formations complémentaires plus courtes et ayant donc des exigences monétaires moindres, ce qui permettrait d’en avoir plus. D’en avoir assez… J’en parle plus en détail dans d’autres textes, dont celui ci-dessous qui a le mérite de la simplicité et pourra aiguiller vers d’autres textes

https://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/11/152-la-sante-le-fric…-et-le-bon-sens/

Un autre comportement contre nature est la volonté déchainée de diversifier l’offre de médicaments, alors qu’une récente étude en France indique que cette diversification ne correspond pas du tout à une nécessité. Un groupe de 24 médecins a établi une liste de 151 médicaments essentiels (suffisants ?) pour le soin de 95% des maladies les plus courantes… Quid des dizaines de milliers d’autres médicaments qu’on nous concocte ?

http://www.franceculture.fr/emissions/science-publique/la-medecine-prescrit-elle-des-medicaments-inutiles

La connivence avec l’industrie pharmaceutique est évidente et c’est celle-ci qui engrange la plus grande partie du butin. Mais ce n’est pas une excuse pour la médecine, car c’est sur le « préjugé favorable » ancestral envers les médecins que repose la crédibilité parvenue de l’arnaque des vendeurs d’huiles de serpents. …

Une arnaque époustouflante. Pour entendre vraiment hurler le loup garou, qui se manifeste souvent aux USA avant d’être vu au Gévaudan, rien de mieux que de suivre CNN à la TV américaine… Encore impensable en France, la publicité ouverte pour des soins médicaux et des potions magiques inonde les réseaux de télévision américains. 38 % des messages sur CNN appellent le patient à exiger de son médecin des soins et remèdes divers… que celui-ci sera heureux de lui proposer, puisqu’il touchera alprs non seulement des honoraires additionnels, mais aussi souvent une ristourne discrète sur les médicaments qu’il aura prescrits. En plus des boni et cadeaux dont on l’abreuvera…

Le Dr Knock peut aller se rhabiller ! Sublime ironie et cynisme décontracté, le boniment des marchands de drogues légales alterne à l’écran avec les messages des grands cabinets d’avocats qui proposent à tous de participer à la curée en trouvant à se faufiler dans recours collectifs intentés contre les fabricants des mêmes produits qu’on annonce ! Allez. Vite. IL FAUT LE VOIR POUR LE CROIRE.

Cette montée en force de la médecine/pharmacie correspond à un nouveau paradigme et va de paire avec d’autres transformations, comme une implication constante de l’État qui devient le Saint-Esprit des opération trinitaires où celui qui décide n’est pas celui qui paye, et qui sont le nec plus ultra de la consommation contemporaine. « JE vends, TU achètes, IL paye… Tu as droit à toute ma gratitude….. » Les ingrats ne restent pas en piste bien longtemps. C’est un système qui a d’abord fait ses preuves dans la coopération internationale, mais qui a maintenant remplacé presque totalement la corruption grossière de naguère.

On vit déjà dans un monde plus délicat où la violence déplait et qui a permis que, pour le transfert rapide de richesse du faible au plus fort, des magouilles boursières aient largement remplacé le brigandage et la piraterie d’antan. Dans la même trajectoire, on verra sans doute bientôt le trafic des substances dites aujourd’hui illégales réaliser sa jonction avec la distribution des drogues de prescription en un seul système unifié de distribution tout ce qui est nécessaire pour que la population soit heureuse… et docile. Ce sont les nouveaux druides, nos médecins, qui pourront gérer efficacement la cueillette du gui et cette distribution du soma…

Un grand bond en avant pour la civilisation, car on pourra faire plus avec moins et il sera alors définitivement acquis que, l’abondance ayant pris la place des pénuries, on gouverne mieux par la promesse et les récompenses que par la menace et les châtiments. Les guerres ne seront plus utiles ; un peu de terrorisme, saupoudré avec parcimonie, suffira à garder vive la mémoire d’une époque où le monde n’était pas si clément ni les maitres si bons. Le meilleur des meilleurs des mondes….

Si vous aimez cette évolution bien prévisible, souriez…. Si vous n’aimez pas, prêtez l’oreille et soyez vigilants, car les pas les plus inquiétants qu’on peut entendre derrière la pauvre humanité, en ce XXIe siècle, ce ne sont peut-être pas ceux des terroristes ou des fauteurs de guerre qui s’approchent comme Jack l’Éventreur dans le brouillard de la nuit londonienne… mais ceux d’une caste de médecins à qui leur expertise va donner un droit de vie ou mort et donc la première place dans la hiérarchie socio-professionnelle. Espérons qu’ils seront bien bons….

Car dans un monde où la compétence signifie le pouvoir et où une manipulation généralisée est devenue le mode privilégié de communication imposé au monde ordinaire par ses diverses élites – les médias assurant la dominance de chacune dans sa chasse-gardée ! – rien ne pourrait être plus menaçant que l’émergence d’unherrenvolk disposant de cette super-compétence sur la vie, dont certains individus sans foi ni lois, sans scrupules et sans vergogne, seraient premiers de cordée pour profiter… et en abuser.

Il est facile de plonger dans la fiction et de faire une parodie de cette évolution…

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/terra-une-inspection-de-routine-171061

Mais, sans céder à la paranoia,  je trouve inquiétant que l’arrivée d’un médecin à la tête du Gouvernement du Québec ait conduit à la nominations d’autres médecins à des postes clefs de l’État…. et à une augmentation immédiate démesurée de la rémunération et des privilèges des médecins. Gardons l’oeil ouvert…

Pierre JC Allard

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.