Nouvelle Societe

Penser Montréal (36)

Penser une ville

1. Un programme en 1994

Résumés

0. Préambule 1. MONTRÉAL: Une ville, une… 2. Une ville ouverte au monde
3. Une ville sans violence 4. Sourire et en vivre 5. Le pari de l’hospitalité
6. Que la solidarité ait une ville… 7. Solidarité-Transport 8. Solidarité-Habitat
9. Un toit bien à soi 10. Solidarité-Interface 11. Culture « à la carte »
12. Tous au stade, ensemble 13. Une ville de beauté 14. Les infrastructures
15. Une fiscalité réaliste 16. Budget « Choix multiples » 17. Une structure pour l’action
18. Une administration à l’écoute 19. Agir et interagir

2. Les élections de 2009

Le procès de la sottise Michel Brûlé: devenir incontournable La gouvernance municipale
Montréal, Labeaume… Le charme discret de la zizanie La gouvernance des timorés
De la corruption à l’extorsion La Capitale de l’Été Mairofolies
Trancher ce chef qui ne sait rien voir Rather bear those ills… Le négligé des parieurs
Un premier chacal en maraude La magouille au pouvoir Plainte au DG des élections
À la rescousse de l’Infamie Les fossoyeurs de la démocratie


Publicités

4 commentaires »

  1. Je viens justement de rédiger un article relatif à cette thématique. La ville soulève vraiment de nombreux questionnements, elle est a repenser à chaque instant.

    http://opinionsurrue.wordpress.com/2009/06/19/bangkok-ville-de-demain/

    Commentaire par Jean-Benoît — 29-06-09 @ 12:52

  2. Je ne suis pas allé à Bangkok récemment. J’ai encore l’image d’une ville de rickshaws ou voyager de A à B était comme une sortie durant une attaque de gaz moutarde… Mais je ne suis pas surpris que ce que l’on fait à Singapour, Kuala Lumpur pûis Shanghai arrive à Bangkok. Il sera interessant de voir comment on arrimera ces expériences avec ce qui se fait à Dubaï.. Surtout, il y a l’autre dimension: la gestion démocratique de ces ville-États et leur relation avec un hinterland d’approvisionnement qui est étalé sur le monde entier.

    PJCA

    Commentaire par pierrejcallard — 29-06-09 @ 9:07

  3. un article bien conçu, c’était un plaisir de le lire

    Commentaire par wrlzveya@live.com — 17-03-14 @ 2:55

  4. […] Le Maire devrait, bien sûr, s’assurer que l’administration municipale dispose de comptables, mais on ne nous demanderait pas de les élire. Un Maire de Montréal, ça respecte les normes d’une saine gestion, mais ça offre aussi l’imagination et le feu sacré. Une flamme, une vision…, c’est ça la différence entre un maire ordinaire et un champion de niveau Drapeau. Et c’est ça qui rendrait les citoyens heureux. On verra ce qu’on nous offre. […]

    Ping par LE SENS DES FAITS – Volume 3 | Pierre JC Allard — 16-06-14 @ 11:40


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.