Nouvelle Societe

18-04-15

Pétain : l’heure de la vraisemblance

Filed under: Auteur — pierrejcallard @ 8:56

Pétain : l’heure de la vraisemblance ? Depuis quelque temps, reviennent à la mode des bribes de remises en question du rôle de Pétain ? N’avez-vous pas l’impression que, dans un retour du couplet, les mânes du Maréchall s’apprêtent à nous chanter « Francais, me voici » ?

C’est que 70 ans ont passé… Une nouvelle vérité sur l’Occupation et la Collaboration et donc sur le rôle de Petain ? N’y songez même pas ! Une histoire héroïque de résistance s’est construite, qui a sa valeur de mythe et qui n‘est pas a déconstruire. Cette histoire est étayée par des montagnes de documents et on peut raisonnablement penser que tout ce qui pourrait la contredire sérieusement a été effacé ou détruit depuis longtemps. …

Pas une nouvelle Histoire, donc…, mais n’y a-t-il pas quelques éléments à revoir et à corriger pour qu’une vérité soit mise en lumière qui colle mieux à l’image que la France devrait avoir d’elle-même et de sa continuité ? Depuis 70 ans, on a donné de la France de 1940 à 44 l’image d’une nation en animation suspendue. Comme si tout ce qui s’est fait à Vichy n’avait pas vraiment existé. Comme si durant l’Occupation on n’avait pas légiféré en France, que les fonctionnaires n’eussent pas continué leur boulot, que l’empire colonial ait été administré sans effort et que le potentiel militaire et diplomatique français soit devenu soudain quantité négligeable. OR CELA N’EST PAS VRAI.

La France, envoyée au tapis en 1940 , n’était pas K.O. Elle pouvait se relever…et il était prévue qu’elle se reléve. De là les conditions correctes – voire généreuses – faites alors à la France par l’Allemagne. De toute évidence, on ne voulait pas annihiler la France, mais s’en faire une alliée à long terme, dans un monde où les gros joueurs, adversaires du Reich, bien sûr, seraient les Anglosaxons et l’URSS .

C’est dans ce contexte de 1940 qu’il faut voir Vichy et Petain. Rien n’était joué. Loin de là ! Comme l’a dit alors De Gaulle, « la France avait perdu une bataille… elle n’avait pas perdu la guerre ». Elle avait encoure de atouts. Elle avait son propre jeu à jouer. Battue par les armes, il lui restait celui de la diplomatie. Se rendre indispensable et devenir l’arbitre…. Comme au traité de Vienne.

Or, il ne faut pas oublier que, quand Pétain prend charge en ‘40… ON NE SAIT PAS QUI VA GAGNER CETTE GUERRE ! L’intérêt EVIDENT de la France, n’est-il pas de garder ses options ouvertes avec les deux camps ? N’est-ce pas ce que Talleyrand aurait fait ? Est-il invraisemblable qu’au moment où la France n’a plus que son astuce pour rester dans la partie, Pétain décide d’envoyer son plus brillant protégé à Londres pour garder un pied dans le camp des Alliés, pendant que lui-même, avec les Nazis dans Paris, assumerait la tâche herculéenne de défendre ce qui pouvait être défendu des intérêts de la patrie ?

L’idée d’une connivence entre Pétain et De Gaulle n’est pas originale ; en fait, c’est de loin la thèse la plus vraisemblable. Pourquoi n’a-t-elle pas été mise de l’avant davantage ? Parce qu’aussi longtemps que l’on voulait insister sur le sauvetage de la France par les nobles paladins anglosaxons altruistes, il valait mieux la montrer, totalement impuissante sous la botte de quelques traitres collaborateurs. Mais maintenant….

Maintenant que l’Histoire a montré que les Anglais et les Américains ont – et ont toujours eu – leurs agendas propres, comme il sied à des états souverains; maintenant qu’un ex-président révèle qu’il y a depuis des décennies une guerre perlée avec l’Amérique, faut-il penser que la France de 1940 a été écartelée entre des héros un peu jocrisses qu’on a sacrifiés et des traitres ?

Pourquoi ne pas voir l’hypothèse qu’il y ait eu surtout des Français patriotes qui ont « fait pour le mieux », acceptant au besoin de porter un masque d’ignominie quand l’exigeait l’intérêt de la patrie. La cause du « vainqueur de Verdun » sera un jour portée en appel.

Pierre JC Allard

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.