Nouvelle Societe

04-01-15

Billets doux: introduction

Filed under: Auteur — pierrejcallard @ 12:44

jeanne_france_7

1er janvier 2015

Ce texte est le premier d’un petit bouquin que j’écrirai par tranches cette année, si la vie m’en laisse le temps…

Introduction

Ce bouquin n’aura pas de « sens » : il prendra la direction de la vie, quand elle va vers où elle va. Ce sera le dernier livre que j’écrirai, puisque le point final n’y sera posé que par le dernier qui le lira et l’aura commenté.

Il serait vain d’y chercher une conclusion, ou même une cohérence. L’écrire est une fin en soi. Une réponse à la faim en soi – en moi – qui ne sera jamais satisfaite, de concilier l’appétit d’être et son contraire la fringale de devenir. Concilier le désir de durée dans l’identité avec celui de vie et de conscience qui n’existe que comme perception du changement et donc impermanence.

Ces écrits disparates seront un hommage au « n‘importe quoI ». Un conseil de Buridan devenu octogénaire a son âne, que, dans une éternité qui a tout son temps, avec un Esprit qui souffle ou il veut, un univers inflexible et une société à l’écoute bien sélective, il vaut mieux brouter que braire .. Surtout, il faut décider sans hésitations : le rapport est tenu, voire illusoire, entre ce que l’Homme décide et les résultats qui lui en échoient. L’acceptation apparaît donc comme la plus grande des vertus et tergiverser comme un bien gros défaut.

« Billet doux » n’est pas une ironie. Toute violence, toute acrimonie sera ici exclue de mes propos. Je ne dirai rien qui ne m’apparaisse constructif, utile, motivant. Ce sera un grand défi pour moi. Vous m’y aiderez par vos commentaires. Oscar Wilde dirait que « le reste était plus intéressant…. » Mais des goûts et des couleurs….

Je répondrai à tous ceux qui me commenteront de bonne foi. J’igmorerai les autres. Si je choisis cette voie, c’est que j’ai fait le constat de l’échec, évident à long terme, de toute autre approche. .. . On se lasse de faire fouetter la mer pour qu’elle se calme.

Pierre JC Allard

3 commentaires »

  1. Je suivrais ces billets au moins sur quatre modes doux-amer, testamentaire, enthousiaste et plein de bonté ?

    Commentaire par zelectron — 06-01-15 @ 4:14

  2. Bonjour Pierre JC Allard,
    Vous me manquiez.

    Commentaire par Le Gaiagénaire — 26-02-15 @ 8:17

  3. @ Gaiagenaire

    Petit ou grand on laisse toujours un vide… Le defi de ceux qui restent est de le combler par mieux. Bon vent…

    Pierre JC

    Commentaire par pierrejcallard — 26-02-15 @ 9:53


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.