Nouvelle Societe

06-04-14

QUÉBEC. Legault invite a une « Révolution du courage »

Filed under: Auteur — pierrejcallard @ 6:13

PIERRE JC ALLARD:

Evidemment, ce serait merveilleux. Est-ce possible ?   La semaine dernière, dans le contexte d’une polarisation du vote qui forçait à choisir entre le mal et le pire, j’appelais à l’abstention, seule réponse qui me paraissait digne de la population au vu des mensonges  auquels se livraient le Parti Libéral comme le Parti Québécois.

INSIGNIFIANCE de l’un comme de l’autre de ces partis, emblématique de l’insignifiance de nos politiques et de nos projets, de l’insignifiance d’une société elle-même  qu’on a conspiré pour amener a l’insignifiance. Insulte ouverte à l’intelligence des Québécois, par des discours bébêtes au service de manipulations grossières … dont cette niaiserie de Charte de la laicité qui ne réglera, rien puisqu’elle cache  hypocritement sous un vernis religieux un malaise purement identitaire.

Abstention ? Cette semaine, la situation pourrait avoir changé.  PEUT avoir changé, car il n’est pas impossible que la grossièreté, justement,  des manipulations qu’on a tentées ait sorti la population de son coma et que celle-ci ait enfin compris l’inanité de donner ou redonner un mandat de gouvernance à des gens comme Marois et Couillard.

Il n’est pas impossible que, dans un spasme convulsif de dégoût, les électeurs se soient libérés de leur attachement  au PQ et au PLQ et que l’équivalent de la  Marée Orangepour le NPD de Layton  soit à lever au bénéfice de la CAQ de Legault…    Avec l’internet, il n’est plus impensable qu’une proportion énorme des votants changent  leur vote dans les quelque heures qui précèdent  un scrutin.

0r, lors du denier sondage publié,  lequel  reflétait pourtant un situation déjà vieille de plusieurs jours,  9% des lecteurs en une semaine étaient passés à la CAC. Si, comme les signes sont là pour permettre de le penser, la tendance s’est maintenue, qui sait si la CAC  n’est pas déjà en tête des intentions de vote à la veille de ces èlections… ? Qui sait si elle ne le sera pas  le soir du 7, suscitant un espoir de renouveau ?

Il faut donc que chacun se garde l’option de voter CAC  – ou QS,  là où le même raisonnement de faire barrage à la bêtise pourrait s’appliquer  – dans toute circonscription où il existe une chance crédible que tant le PQ  que le PLQ puissent être désavoués.  Chaque défaite de ces deux (2) partis et l’avénement d’une solution originale de rechange sera  un espoir. Une bouffée d’air pur.  Dehors le grenouillage, la corruption, le népotisme, l’absence d’idéal et d’imagination  qui ont transformé le Québec en un pays du « quart-monde », ceux en voie de SOUS-développement.

Un pays dont on ne PEUT PAS être fier.   Legault ferait-il mieux ? Nul ne le sait. Mais quiconque a un peu d’affection pour ce petit coin de la Terre voit bien qu’il est IMPOSSIBLE que les structures partisanes tarées et discréditées qui sont en place au Québec  – et les chefs qu’elles se sont donnés – puissent  nous conduire à un meilleur avenir.

Tout au Québec est échec. Le système de santé que nous soutenons est une monstruosité, le système d’éducation une navrante mauvaise plaisanterie. Le système judiciaire n’est là que pour apprivoiser l’injustice au profit de ceux qui en connaissent  les ficelles et les détours.  L’idée d’indépendance a été galvaudée au point que la désavouent désomais – ou la reporte ! –  même ceux qui prétendent y croire !

Non à la souveraineté ? Et comment pourrait-il  en être autrement, quand on ne peut qu’être  rassuré par la présence d’un gouvernement fédéral qui, le cas échéant, pourrait empêcher qu’un État du Quebec  ne devienne totalement inféodé, à la mafia, à  la pègre, à toutes les dérives  fascistes… ?

Comment pourrait-il  en être autrement, quand la Commission Charbonneau a révélé  que la corruption est omniprésente à tous les  niveaux de l’État et que  la réaction gouvernementale aux protestation étudiantes de 2012 a montré qu’un pouvoir Québec  n’est toujours qu’à un pas de choisir la trique et la force brute et de devenir fascisant ?

Avant de vivre sans tutelle,  le Québec devrait d’abord nous convaincre qu’il peut penser et agir en adulte. Agir avec integrité, avec le respect de la démocratie. Le Québec devrait s’avouer que les options de gouvernance entre lesquelles il a choisi aujourd’hui de pouvoir choisir  sont indignes  d’un pays moderne, démocratique, responsable.   Ni Pauline Marois, ni Philippe Couillard ne semblent avoir la hauteur de vue ni la capacité intellectuelle de concevoir un Québec qui se repense, non plus que la fibre morale qui permettrait de pardonner leurs balbutiements dans une recherche sincère de solutions équitables.

Chaque vote qui peut  contrecarrer l’arrivée ou le maintein au pouvoir de ces gens qui ne font pas le poids est maintenant un beau geste.  Legault, donc, si faire se peut. S’il est impossible,  toutefois, dans le système électoral et la situation que nous avons, de faire quoi que se soit pour empêcher un gouvernement PQ ou PLQ, c’est alors  l’abstention –  le désaveu du systeme lui-même et de ses inéluctables conséquences qui reste notre seul recours pour dire NON.  Utilisons-le. Avec fermeté. Avec fierté. Avec courage

Pierre JC Allard

 

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.