Nouvelle Societe

16-03-14

Le souper de cons

Filed under: Auteur — pierrejcallard @ 11:40

000 gobons tout a NS

Grand souper de cons au Québec le 7 avril. Vous êtes tous invités. Vous aurez, durant cette campagne électorale au Québec, gobé un oeuf, un boeuf… et n’importe quoi; on va célébrer ça ! Tous en vedette. Cette fête est en votre honneur. Mettez quelques « six-pack » au frais, faites venir une pizza « all-dressed », achetez des chips – beaucoup de chips – pour mastiquer pendant les moments de suspense, allumez la TV et jouissez du grand show de la démocratie. Profitez-en ; c’est à son tour de se faire parler d’amour et ca ne dure pas…

Choisissez au départ de quelle équipe vous serez le supporter. Vous aurez ainsi l’illusion de « gagner vos élections », même si une petite parcelle d’intelligence en vous chuchote que tout ça est pour rire, et que le gouvernement de gras-dur insignifiants – qui partagera le Salon de la Race sur la Grande-Allée avec la cohorte des « oppositionneux » en attente de leur tour au micro pour saliver sur les mêmes âneries – n’a pas plus d’impact sur votre vie que les résultats de la dernière médaille d’or à Sochi.

À coté du discours des jours précédents, le menu du 7 avril sera presque substantiel. On commencera à expliquer pourquoi ne se fera pas ce que tous auront dit qu’ils feraient. Pas du vrai subtantiel, naturellement. C’est la zone interdite. Avez-vous remarqué que PERSONNE n’a eu une seule proposition pour changer l’Education, la Santé, la Justice, la distribution du Travail ou de la Richesse ? Rien de sérieux. Juste du vaporeux un peu moins opaque…

Du vaporeux assez transparent pour qu’il soit clair que personne ne VEUT ni ne voulait changer quoi que ce soit, seulement se fonctionnariser et faire le moins possible du boulot le moins exigeant possible, en pensant aux heures à l’abreuvoir, au « power lunch » de demain, au week-end, au REER et à la retraite.

Ce souper de cons qui nous réunira presque tous le 7avril devant l’écran, nous Québécois « politisés », pourra être distrayant. Il faudra seulement s’imaginer durant quelques heures, avant que la réalité ne reprenne ses droits, que PQ et PLQ, si l’un plutôt que l’autre avait été élu, n’aurait pas fait EXACTEMENT la même chose que celui qu’on a élu fera. S’imaginer que ces élus, qui n’ont pas la moindre idée de tous ces dossiers dont on leur demandera de décider – pas plus que ceux qui les éliront, d’ailleurs ! – auraient pu modifier quoi que ce soit aux plans bien fignolés des fonctionnaires qui ont monté ces dossiers ! Mais illusion fugace, bien sûr: les élus feront ce qu’on leur dira de faire…. comme les autres l’auraient fait.

Le whip de leur parti le leur dira, ayant reçu ses instructions de son Chef, lui-même informé par ses conseillers des désirs des « forces vives de la nation », essentiellement ceux qui contrôlent la production, sa distribution… et la monnaie qui en est le symbole. Les autres joueurs sont là pour l’ambiance.

CRUCIAL, l’ambiance, car dans une société qui a atteint l’abondance et où n’existe plus que la pauvreté qu’on y tolère et qui gratifie l’amiral qui n’estpas pendu, tout est devenu un jeu. Un jeu de méchanceté, souvent par inconscience, pour happer un pouvoir qui est le seul véritable enjeu. Un pouvoir aussi impuissant et dérisoire que l’est le pauvre bipède lui-même qui y aspire pour chercher un sens à sa vie. Pour trouver une finalité à ses quelques années de gesticulation qui, sans une perspective d’éternité, n’en ont évidemment aucun.

Pourquoi un milliardaire voudrait-il jouer au politique ? Demandez vous pourquoi VOUS faites le job que vous faites, dont il est TRES probable qu’il ne sert a rien de significatif et pour lequel vous seriez si facilement remplacé.  Pourquoi vous esquinter à augmenter un revenu qui ne vous permettra que d’acquérir de nouveaux gadgets-hochets puérils ? Un labeur qui ne voua vous servira qu’à bâtir un « capital »… qui ajoutera un peu plus d’injustice en ce pauvre monde ?

Pourquoi ? Il faut bien se distraire, n’est-ce pas…. ? Le gorllle se frappe la poitrine, le paon fait la roue, j’écris des livres pour une postérité elle-meme éphémère et ma voisine teint ses cheveux en violet. L’herbe pousse, disait Victor Hugo… . Jouissons pleinement de cette soirée électorale. Quand l’humanité se lasse des coups d’épingle et qu’on a oublié ce qu’est vraiment une guerre, un psychopathe plus sérieux que les autres s’amuse souvent à nous faire entretuer. Profitons donc bien de notre insignifiance dans notre petite marche septentrionale.

Une élection pour rire… et donc bête à pleurer. Fait divers symptomatique, un certain Blouin, qui s’est cyniquement servi de la contestation saisonnière des autres pour faire une entrée remarquée qu’il souhaite sans doute pérenne dans le cercle de la politique la plus « réaliste », accuse maintenant Gabriel Nadeau Dubois, qui le lui rappellait, ‘d’alimenter notre cynisme à tous envers la classe politique ‘…. Il est charmant ce petit Blouin. De la graine de Lucien Bouchard.

Je rentrerai au Québec la semaine prochaine, après un hiver au soleil, juste à temps pour CHOISIR de ne pas aller voter.

Bon baisers de Vera Cruz

Pierre JC

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.