Nouvelle Societe

16-02-14

« DE PERFIDIA TROLLORUM » – revisité

Filed under: Auteur — pierrejcallard @ 5:30

rats 1

Il y a quelques anées,  j’ai parlé de la finalité du trollisme. Aujourd’hui,  après l’expérience vécue de 5 ans comme éditeur d’un site – « Les 7 du Québec » – je remets ca…  Je n’ai pas beaucoup à y changer.  Je crois donc que l’analyse que j’en avais faite était pertinente. La voici, en très succinct…

Le Système a une peur terrible des blogues et, n’étant plus dangereusement contesté ailleurs, il a toutes ses ressources pour infiltrer ce dernier bastion de la liberté d’expression qu’est la blogosphère, qu’elle soit de tendance gauchiste,  libertarienne, ou de n’importe quelle tendance  qui n’est pas la démocratie telle qu’on nous l’a présentée.

Stratégie du système pour lutter contre la pensée indépendante, revendicatrice, contestataire ou simplement non-comateuse ?  Ne plus la confronter: seulement la discréditer. Cette approche, basée sur un total mépris de l’individu présumé ignare, veule et cycliquement amnésique procède en trois (3) étapes.

La premiere étape, la plus ostentatoire, prend la forme de la dénonciation du « complotisme ». Tous les gouvernants et la plupart des gens, en fonction directe de leur pouvoir, passant tout leur temps libre – hors-bombance & copulation – à concevoir et à exécuter des plans pour atteindre leurs objectifs  en cachant soigneusement ces objectifs et leurs plans, il est évident que l’on peut dire que comploter est la première activité de tous , particulierement de ceux qui ont un certain impact sur la vie de « Quidam Lambda », Quidam Lambda étant, bien sûr, celui dont on croit qu’il ne complote pas.

On n’est jamais loin de la vérité en disant que, chaque fois que QL se fait blouser, il est victime d’un complot. Quiconque n’est pas d’accord avce quoi que ce soit peut donc etre traité de complotiste.  Eh voila !  Si la notion de complot disparaît de la Novlangue et est remplacé par « élucubration mensongère d’un esprit malade », on comprend que QL ne peut plus se plaindre d’être blousé et, finalement, ne saura  même plus qu’il l’a été…   Ça regle la plupart des critiques du Système

Si  la souche est résistante, toutefois, on peut passer  de l’anticomplotisme primaire  au trollisme comme procédé d’abêtissement populaire.   Un agent provocateur, souvent introduit tôt, quand un blogue naît et se développe, se crée une crédibilité en apportant une information peu connue, véridique ou au moins vraisemblable. Disposant souvent de ressources externes, il a des  faits et des chiffres et peut battre en brèche les opinions de quiconque n’a pas des dossiers bien étoffés.  L’anticomplotisme réaparait alors périodiquemnet dans les échanges  du site cible et occupe tous les coins où un doute peut s’immiscer.  4, 6 ou 8 milions de victmes de la Shoah ?  Le blogue litigieux est neutralisé.

Cette approche atteint sa perfection quand l’agent provocateur contrôle l’accès au site, en interdit l’accès aux non-croyants sauf en nombre limité et peut donc ne garder en ligne que les commentaires critiques du système qu’il peut facilement réfuter. Au Québec, le site Antagoniste a été un bon exemple de cette manipulation sans subtilité.

Quand les dossiers contestataires sont bien ficellés, toutefois, – parfois irréfutables – un deuxième niveau de trollisme devient nécessaire. Il consiste en opérations-kamikaze. Un blogueur se sacrifie – c’est rarement son vrai nom et les avatars ne souffrent pas quand ils meurent – en disant tellement de stupidités, ou en s’écartant tellement des sujets traités, que Quidam Lambda perd patience et cesse de visiter le site-cible.  On évite ainsi la diffusion d’idées dangereuses pour la bien-pensance. Rue 89 voit ainsi ses articles un peu scabreux noyés dans un fouillis d’insignifiances.

La meilleure défense contre ce trollisme-kamikaze est d’abord de le dénoncer UNE FOIS, sans y attacher trop d’importance. Ensuite, d’éduquer Quidam Lambda à ne pas s’attarder à ce qui est hors-sujet. L’usage du tue-mouche sur un mur pastel ne vous fera pas une maison propre. Ce processus d’éducation populaire va déjà bon train en Europe et surtout aux USA. La phrase talisman est : DON’T FEED THE TROLLS !  Mais le Systeme est patient et peut encore avoir les naifs à l’usure.

Il  y a donc  le troisieme degré du trollisme généralementt réservé a ceux qui  sont du côté du pouvoir.   À ce niveau, le trollisme bien planifié ajoute à la dénonciation de tout ce qui est incompatible avec la soumission tranquille à la manipulation, l’utilisation de la zizanie : un arme qui a fait ses preuves. Le troll va déformer, progressivement – il a tout son temps – l’interprétation qui peut être donné d’un commentaire de A à un article de B – et vice versa – jusqu’à ce que les auteurs concernés se sentent devenir des adversaires, puis des ennemis belligérants. Divide ut imperat

La zizanie est si facile. J’ai vu de mes yeux, il y a des années, au Harry’s Bar, rue Daunou, un Français et un Américain unilingues en venir aux coups, après dix minutes d’un échange, bien anodin au départ, dans lequel s’était introduite une « bonne âme » pour leur traduire leurs propos respectifs. Facétieux ? Peut-être dans un bar, mais sur un blogue celui qui crée la zizanie souffre d’un désordre mental… ou exécute un sabotage bien orchestré, parfois les deux…

Quand apparaît ce phénomène – Agoravox en a été le creuset pour bien des expériences-pilotes ! – c’est que quelque chose est apparu menaçant. Qui s’est senti menacé ? Pourquoi ? Le blogueur de bonne foi peut remonter la séquence des échanges et voir dans quelle mesure un tiers est intervenu qui a créé plus ou moins subtilement la zizanie.

Ceux que ce genre de choses passionnent peuvent alors se demander ce qui a servi de déclencheur pour mettre les trolls en action… Un peu plus de recherche, et on peut même trouver qui diable peut bien avoir un intérêt à ce sabotage… Cette dernière recherche peut ouvrir des abcès.

Mais le but d’un petit blogue de bonne foi comme les « 7 du Québec » est-il d’ouvrir des abcès… ou  de faciliter l’expression de toutes les opinions pour qu’en émerge plus de consensus  ?  Si qui que ce soit répond que « rien n’est plus important que d’ouvrir les abcès »… je ne répondrai pas… et vous pourrez voir le trollisme en action. Vous pourrez voir les trolls s’agiter…

Je pense à cette phrase de Camus: La peste qui réveillerait  ses rats et les enverrait mourir dans une cité heureuse…

Pierre JC Allard

Publicités

2 commentaires »

  1. Merci pour votre article!

    Qu’est-ce qui se passe sur le site ? Je vais tenter d’y répondre à ma façon !
    Alors voici…

    Chaque être est une génératrice d’énergie. La Matrice de ce monde, son système économique, politique, sa gouvernance, doivent être alimentés par une source d’énergie humaine pour se maintenir en place. La matrice de ce monde est une matrice synthétique, retournée sur elle-même, une matrice inversée, une copie de la matrice originale de la création de notre univers.

    L’unité projetée de cette matrice falsifiée est obtenue artificiellement avec l’aide de la peur, du contrôle, de l’asservissement, de l’enfermement, de la force physique brute, de la manipulation, du mensonge, de la désinformation, de l’action réaction, de biens et de mals arbitraires, imposés. Elle fonctionne donc à contre-sens avec la loi naturelle de la création, celle de l’Amour Véritable. Ainsi, cette unité obtenue n’est plus l’Unité des Forces de la Lumière, mais une unité forcée, provoquée, par la force, et institutionnalisée artificiellement, arbitrairement. C’est une substitution de la Réalité que nous vivons sur ce monde. Une vie qui n’a rien à voir avec la Vraie Vie. C’est un renversement de la Vie, un coup de force sur la Vie. Une unité falsifiée, détériorée, fragmentée ! Afin d’exercer un contrôle sur les hommes, afin de les rendre esclave d’autres hommes. Elle ne pend son existence et sa réalité que par la division, la force brute, et le conflit généralisé. Diviser pour régner est son let motif ! Nous parlons donc d’un monde fondé sur la promulgation d’une dualité maladive, institutionnalisée !

    Cette matrice contient les égrégores. Et chaque égrégore déploie ses tentacules sur la planète entière, à l’image de la pieuvre, de sa tête et de ses tentacules, et qui sont reliées et fixées à l’homme, à sa tête, à son plexus solaire, à son nombril, à ses organes sexuels, donc, quelles que soient les façons, à tous les hommes, qui ont des résonnances particulières avec cet égrégore, ou d’autres égrégores, des affinités vibratoires, des fréquences similaires, avec tel ou tel égrégore.

    L’homme lorsqu’il prend parti, choisit d’alimenter tel ou tel égrégore, lorsqu’il fixe son attention sur quelque chose, ou quelqu’un, quelle que soit cette chose, cela peut être n’importe quoi, nourrit un égrégore particulier ou spécifique au sein de la matrice, de son énergie vitale, émotionnelle, mentale, causale, et conséquemment, à partir de cet égrégore énergisé par sa personnalité, la matrice elle-même.

    Il y a une multitude d’égrégores qui forment la matrice. La matrice c’est le système de prédation de ce monde. L’équipe, celle qui a créée et établie les fondements de la matrice, pour répondre à ses intérêts de prédation, c’est ceux qui vivent en prédateur sur ce monde à l’aide de la matrice. Donc, entretenir la matrice est essentiel pour ces êtres, c’est une question de survie pour eux.

    Or, ainsi, l’énergie de l’homme est aspirée, prélevée, prédatés, volés, vampirisés, pour entretenir les égrégores et la matrice. Actuellement, il y a des trous dans la matrice, la matrice est fragilisée de toute part par une énergie puissante en provenance du centre galactique qui descend vers la terre, et qui s’installe sur la terre, et dans tous les hommes de la terre, et qui conséquemment, ébranle les colonnes du temple de la matière, du temple de la matrice.

    Les hommes sont donc, si vous voulez, possédés, dans le jeu duel des personnalités, jusqu’à un certain point, très variable pour chaque homme, par la matrice, du moins, par certains égrégores particuliers de cette matrice. Une religion est un égrégore, chaque religion à son égrégore, une philosophie est un égrégore, une psychologie est un égrégore, une doctrine est un égrégore, une croyance est un égrégore, une valeur est un égrégore, une institution est un égrégore, le contenu d’un livre est un égrégore, un auteur populaire est un égrégore en soi, les classiques d’hier sont des égrégores, même les auteurs reconnus comme des lumières représentent aussi, souvent, des égrégores, rien n’y échappe, un parti politique est un égrégore, qu’il soit de gauche, de droite, de centre, de toutes les épithètes, de toutes les confessions, de toutes les sectes, organisations secrètes, allégeances, ou autres, ce sont tous des égrégores, le patriotisme est un égrégore, une culture est un égrégore, un pays est un égrégore, une région est un égrégore, une province est un égrégore, une science est un égrégore, une langue est un égrégore, je pourrais continuer très longtemps comme ça, et aussi, rien n’y échappe, un site internet est un égrégore. Internet est la manifestation de la matrice sur terre, sa représentation électronique, car les barreaux de la prison matricielle de la terre sont électroniques et magnétiques.

    Les pensées de l’homme, souvent à notre insu, proviennent donc tous d’un égrégore primaire, et d’égrégores secondaires, et tertiaires, à l’infini. La source des pensées c’est cette matrice, ou d’une autre Matrice, Universelle cette fois-ci. Mais parlons de cette matrice terrestre, la mauvaise copie. Cette matrice influence l’Homme influençable et influencé, possédé par elle, c’est-à-dire celui qui a vendu son âme à la matrice, et qui donc la nourrit, souvent sans le savoir, sans le réaliser, qui porte allégeance à la matrice, qui croit et adore tel ou tel égrégore de la matrice, comme l’histoire démontre que l’homme ignorant l’a fait pour les dieux par le passé, tellement, qu’il devient, inconsciemment, rarement consciemment, le porteur de l’égrégore lui-même sur la terre, de cet égrégore, il devient dès lors le disciple de cet égrégore, le croyant, l’adhérent, son représentant, ce sont les agents de la matrice, utilisés par la matrice, des sortes de clones, de robots, conditionnés, programmés, à l’esprit servile, implanté par la matrice et ses égrégores, à son insu, ou consciemment, des serviteurs de la matrice.

    C’est cette matrice qui coupe l’homme de son Être Véritable sur ce monde. L’Être, ce que nous sommes réellement, vit au-delà de cette matrice. Dans ce monde, nos personnalités, sont nourris au biberon de la matrice. Les personnalités sont les agents de la matrice, même sans le savoir. Mais nos personnalités, ce n’est pas ce que nous sommes réellement. Nos personnalités baignent dans la dualité de ce monde, et en sont affectés, et si nous nous plaçons à ce niveau, selon ce point de vue, nous nous y maintenons. Ce que nous sommes réellement n’est pas concerné par le jeu de la dualité, et par ce monde. Nous ne sommes pas nos personnalités, ni nos corps.

    En parlant de cette énergie galactique qui afflue vers la terre en ce moment, certains hommes en ont parlé comme du Supramental, d’autres de la Shakti, d’autres du Saint-Esprit, d’autres ont parlé de l’Atmâ, du Bramah, du Parabramah. Du point de vue de la matrice et de ceux qui se nourrissent à partir d’elle, la matrice, ainsi qu’eux-mêmes, sont attaqués par cette énergie galactique, et en réaction, ils doivent donc se défendre, résister, renforcir la matrice, se contracter, se rétracter, se replier, boucher les trous de la matrice, et pour cela, ils doivent vampirisés davantage l’homme de son énergie vitale, et émotionnelle, et mentale, et causale, avec laquelle ils bouchent les trous de la matrice et entretiennent la barrière magnétique qui le coupe de l’Universel. Du point de vue de la prédation cette barrière les protège, tandis que du point de vue de d’autres hommes cette barrière les enferme. Les deux ont raisons. Il est donc impératif, en cette fin de cycle, que chacun trouve sa demeure, selon ses aspirations, et il en sera ainsi.

    Comment procèdent les êtres qui veulent maintenir la barrière en place ? Par le jeu de la dualité ! Par l’action réaction ! Ils doivent exacerber les foules, les débats, les conflits de toutes sortes, les guerres, sur toutes les scènes de ce monde, les provoquer, les créer, en l’homme et à l’extérieur de l’homme, sur tous les fronts, dans tous les pays et sur tous les continents, dans tous les théâtres, sur tous les sites internet.

    Retourner les égrégores les uns contre les autres afin qu’ils se fracturent, s’entrechoquent, ou qu’ils s’alimentent les uns et les autres, dans une sorte de combat, de chaos artificiel provoqué ou orchestré, afin que ces égrégores entre en guerre, s’entrechoquent mutuellement dans tous les sens et produisent ou créent de la friction, l’étincelle nécessaire, qui déclenchera la folie, allumera la crise, provoquera le chaos, le carnage, le déséquilibre, partout, et le dérèglement social voulu, mondial, et qui générera ainsi l’énergie nécessaire souhaitée pour nourrir la matrice.

    S’organiser pour attiser les luttes, les combats, les guerres, les conflits, les débats. Soit : « Diviser pour régner. » Lorsqu’il y a une lutte orchestrée artificiellement par manipulation, par conditionnement, entre deux égrégores, entre deux idéologies, cela créent si vous voulez, les barreaux énergétiques de la prison de la matrice entre ses deux égrégores. Imaginez la terre ceinturée d’un vaste réseau de ces barreaux énergétiques qui s’étendent dans tous les sens, encerclant la terre et l’homme, l’enfermant, l’enrobant, et coupant ainsi l’homme de ce qui se passe au-delà de ce monde et de cette matrice, de cette barrière énergétique, de ce voile du temple.

    Les agents de la matrice veulent se maintenir dans cette vie artificielle, à l’intérieur de la matrice, en maintenant cette barrière énergétique en place, c’est raisonnable, de leur point de vue, et ils ne veulent pas que les choses changent, or ils agissent toujours afin d’empêcher tous les hommes d’en sortir, de sortir de leur emprise, et de perpétuer leur existence dans cette matrice, qui est leur royaume.

    L’homme bénéficie donc de cette nouvelle énergie, aujourd’hui, et en ce sens, l’homme retrouvera inévitablement La Liberté un jour ou l’autre en sa présence, c’est-à-dire qu’il se retrouvera Lui-même, en ce qu’il Est, réellement, et a toujours été, pure Lumière, qu’il le sache ou pas, de toute éternité. Donc, l’homme de la terre retrouvera la Lumière Elle-même qu’il Est, l’Être au-delà de tout être qu’il Est, et ultimement l’Absolu au-delà de tout Être, qu’il Est.

    C’est ce qui est en cours en ce moment, la dissolution de la matrice, l’effritement de la matrice, le démantèlement de la matrice, et la résistance, à travers une guerre à finir, par ceux qui veulent la conserver en place tout en maintenant l’homme prisonnier de ses tentacules, de ses lignes de prédation.

    Mais la Lumière a une façon bien à Elle, qui lui est propre, de s’installer sur ce monde et en l’homme, elle ne combat pas, ne lutte pas, elle se présente, et s’installe, elle s’établit, sans entretenir la dualité, la lutte ou le combat, ou le débat, la poursuite illusoire d’un bien ou d’un mal arbitraire quelconque.

    Ne pas participer aux débats orchestrés artificiellement, fragilise automatiquement la matrice. Et quand la masse critique est atteinte, qu’il n’y a plus assez d’énergie pour soutenir la matrice, elle s’écroule sur elle-même, et l’homme retrouve ce qu’il Est au-delà de la matrice, et qui dès lors, n’existe plus. C’est ce qui est en cours de dévoilement ! Ainsi, l’Homme Réel apparaîtra sur son Vrai jour. Et l’homme artificiel, synthétique, sous la forme d’une personnalité, d’un personnage, d’un rôle, d’une programmation, qui a sa vie propre, disparaîtra de la surface de ce monde. Le concept du NOM de l’homme nouveau est cet homme artificiel, l’homme matriciel, l’homme faussaire, un relent d’homme, un semblant d’homme, alimenté par cette matrice, la créature du bon dieu, le dieu de l’enfermement et du mensonge. L’Homme Réel c’est l’Homme au-delà de la matrice terrestre.

    Ce qui se passe sur ce monde, ce choc de deux mondes, de deux réalités, de deux éthers de vie, se passe aussi sur ce site, souvent à notre insu, et se passe aussi en tous les hommes, actuellement. Nous vivons la descente de L’Esprit dans la matière, et dans la matière de l’homme. Ça crée souvent des tensions, des chocs, des résistances, des peurs instinctives qui ressortent, et des ajustements, et finalement un retournement, un déplacement du point de vue, de notre point de vue ! Et c’est normal, jusqu’à un certain point de basculement, où les uns iront par ici et maintenant et les autres par-là ! C’est la transsubstantiation de l’homme et de sa matière, de son connu, de ses croyances, de sa réalité illusoire.

    À chacun de voir pour lui-même où il en est, où il se situe, où il se place, et quel est son point de vue ! Et son point de vue le mettra en existence, quel qu’il soit la place où il se situera dans l’Univers !

    Commentaire par Pierre Marchand — 17-02-14 @ 6:47

  2. @ P.M.

    Merci pour votre commentaire… qui, en fait, est en lui-meme un article de haute volée. Je n’y répondrai qu’après en avoir analysé les divreses facettes. Chaque approche d’une réalité apporte un plus, mais exige aussi l’apprentissage du vocabulaire qui permet, sans en trahir le sens ni l’essence, d’optimiser les liens avec les autres visions du monde et d’en tirer, finalement, une compréhension synthétique qui nous est personnelle. C’est a partir de ces visons personelle que l’on peut établr les échange les plus enrichisants. Je tarderai donc peut être à vous répondre, mais soyez sûr que je le ferai.

    Pierre JC Allard

    Commentaire par Pierre JC Allard — 17-02-14 @ 8:34


RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.