Nouvelle Societe

30-04-11

La Gauche … au Canada !

Filed under: Actualité,Auteur — pierrejcallard @ 6:51

« Jack, Jack, Jack… disaient les canards… » Gilles Vigneault, le plus adulé des chansonniers québécois, l’avait dit dans une chanson prémonitoire. Aujourd’hui, ca y est. Tous les canards le disent, du Vancouver Sun au Telegram de Terre-Neuve, Jack s’en vient…. Il se passe quelques chose à Monopolis, comme disait Starmania.

Et tout le monde de chercher la cause de la montée météorique du NPD. UN PARTI DE GAUCHE AU CANADA ! Même Alain Dubuc, docte chroniqueur de ce qui sert de Figaro au pays tranquille des oies blanches qui devient celui des canards sauvages, explique et parle de psychologie de cuisine en en faisant, comme c’est en forgeant qu’on devient forgeron,

Évidemment, ils ont tous tout faux, car de Vancouver à Terre-Neuve les canards, pas plus que les perdrix ou les sarcelles, ne volent en rase-mottes au-dessus des Jack Monoloy que nous sommes. Ce n’est pas pour rien que les « socialistes » ont parfois de dures paroles pour les médias. Il y en a beaucoup, comme moi, qui considérons les médias comme des suppôts du capitalisme, parce qu’ils ont des becs (gueules) de capitalistes, des pattes (griffes) de capitalistes et volent comme des capitalistes… dans tous les sens du terme.… Nous savons bien que les médias regardent l’engouement pour le NPD de très haut… et n’y comprennent donc rien.

Je suis du NPD depuis sa fondation – j’ai été le premier délégué de la Jeunesse élu à l’Exécutif du parti en 1961 ! – et j’en suis sans doute le plus ancien membre survivant sans solution de continuité . Pour ça, parce que j’ai été deux fois candidat NPD sans attentes (voyez ici un description factuelle d’une campagne comme candidat NPD dans Saint-Maurice) et parce que je me dis ouvertement de gauche depuis toujours, je regarde le NPD et sa montée de moins haut que les canards…. Je vais donc vous dire mieux qu’eux POURQUOI le NPD effectue cette poussée.

Le NPD monte…. Parce qu’on a coupè le cable qui retenait le ballon. C’est la SEULE raison. On aime Layton, bien sûr, mais on aimait aussi Broadbent et Lewis et les autres et un sondage a révélé que, toute partisanerie oubliée, les Canadiens voyaient Tommy Douglas comme le plus grand Canadien de notre histoire…. ! Des types sympa, donc, le NPD. Rien de neuf. Mais ce n’est pas tout….

À chaque élection, depuis que le NPD existe, son programme a TOUJOURS été le programme préféré des Canadiens. Tous les sondages l’ont dit. Comment, dans une démocratie, le Parti qui a les chefs les plus populaire et le programme réputé le meilleur n’a-t-il JAMAIS pu, en 50 ans, être appelé une seule fois à former le gouvernement ? Pour une seule raison : la conviction profonde des électeurs que le NPD ne pouvait PAS forner un gouvernement. On allait perdre son vote avec le NPD. CE SONT LES CANARDS QUI NOUS LE DISAIENT ET LE RÉPÉTAIENT INLASSABLEMENT…

Les canards nourris et engraissés bien dodus par les Bleus et les Rouges, bien sûr… Et pendant cinquante ans on les a crus. Alors chacun votait pour son moindre mal à lui, qui les Rouges qui les bleus et, au Québec, pour un simili-NPD, costumé en bleu et blanc pour qu’il ne fréquente pas les socio-démocrates du ROC et ne leur donne pas des idées de cause commune …

Le NPD ne pouvait pas lever. C’était un ballon captif, retenu par un énorme cable. Un cable tressé de la mauvaise foi de ses opposants et de la crédulité bebête de ses amis. Comme je suis parfois un peu, disons « pragmatique », j’ai proposé il y a longtemps une stratégie pour sortir de ce cul-de-sac, mais c‘est de l’histoire ancienne. Aujourd’hui, le NPD monte. Que s’est-il passé. ?

D’une part, il y a la conjoncture favorable d’un Harper que la moitié de la populaion déteste à s’en confesser et d’un Ignatieff dont la vaste majorité de la population croit qu’il ne fait pas le poids. Mais ca, c’est le contexte ; habituellement on aurait fait avec malgré tout. Il a fallu autre chose… Cette fois-ci, un fait inusité s’est produit. Lequel ?

Le plus probable est qu’il y a eu une fausse manœuvre. Quand on a vu que le « vote utile » en Ontario passait ouvertement du NPD vers les Libéraux pour bloquer les Conservateurs, un apprentti-sorcier chez les Conservateurs a trouvé astucieux de mettre, croyait-il, les Libéraux hors-jeu en faisant grimper un peu le NPD. Quelques sondages bidons, quelques couacs de quelques canards bien domestiqués… Rien de bien difficile ; dans ce pays on sonde comme on respire.

Mais cette fois, on en a mis un peu trop et quelqu’un – le même ou un autre apprenti sorcier – pour se rendre intéressant, a laissé échapper que le NPD pourrait prendre BEAUCOUP de votes…. Des votes raflés au Libéraux, naturellement…. Gaffe impardonnable, car parler de beaucoup de votes, c’était COUPER LE CABLE. Si le NPD est une option crédible, ça change tout ! Dès que les premiers sondages, sans doute manipulés, ont laissé filtrer une lueur d’espoir que le NPD puisse devenir une option crédible, une masse énorme de crypto-NPD sont sortis du proverbial « closet.

Les faux sondages encourageants on fait sortir de leur retraite des millions d’électeurs qui ne demandaient que ça depuis deux (2) générations : une chance de croire a une victoire du NPD sans paraître stupides… ! Alors Ils l’ont dit et de VRAIS SONDAGES sont venus qui l’ont démontré. Panique, chez les canards, car on a compris brusquement que, le câble du scepticisme coupé, le ballon NPD pouvait monter et que le phénomène ne pouvait aller qu’en s’amplifiant.

Il pourrait s’amplifer jusqu’à ce que cette MAJORITÉ des Canadiens qui ont toujours vécu une discrète histoire d’amour velléitaire avec le NPD perdent toute pudeur et le disent bruyamment dans les sondages…. Or, quand les Canadiens dans les sondages vont majoritairement embrasser Jack sur le perron de l’église à la sortie de la Grand-Messe, sans se sentir idiots, ils ne sont pas loin d’en faire autant dans l’isoloir . Si cette campagne avait duré deux semaines de plus, c’est Layton qui aurait été chercher une majorité !

Mais la campagne est finie. Oof, nous serons sauvés du péril marxo-lenino-stalino-communiste que Layton incarne pour la Droite ! Telles que les choses se présentent aujourd’hui, toutefois, il y a un suspense. Suspense sur les résultats qui sortiront et suspense pour savoir dans quelle mesure ces résultats reflèteront vraiment le vote lui-même et les intentions réelles de votes.

Faire « sortir le vote » a coup de fric et de combines va-il pouvoir changer les résultats du vote au-delà de toutes les marges d’erreur admises pour des sondages ? Et si c’est bien ce qui se produit, une machines électorales bien graissée et huilée qui change tout, est-ce une composante acceptable d’une vraie démocratie ?

Suspense… mais quel que soit le résultat de cette spectaculaire manipulation des opinions par les médias pendant si longtemps et du processus électoral lui-même par des pro de l’ « organisation », n’avons-nous pas ici la condamnation sans appel de ce que nous appelons notre démocratie ? Même l’élection de Layton, pour improbable et donc miraculeuse qu’elle puisse être, changerait-elle les fondements du Système et permettrait-elle que la société puisse évoluer vers la justice ?

Et le Canada a un voisin costaud qui n’aime pas la musique de gauche….

Pierre JC Allard

Advertisements

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.