Nouvelle Societe

11-09-09

Les anticomplotistes

Filed under: Auteur — pierrejcallard @ 8:38

DSC01965x

En ce 11 septembre, il est bon de se rappeler que tout n’a pas commencé avec la chute des tours du World Trade Center le «911», même si c’est à partir de là que c’est devenu très grave. Il y a toujours eu des gens pour penser que l’explosion du «Maine», le bombardement de Pearl Harbour, le soin qu’on a mis a ce que Hess ne raconte jamais son histoire et mille autre faits pouvaient cacher autre chose. Pour chacun qui l’a pensé, il y a eu quelqu’un pour dire «paranoia!».

À chaque complot vrai ou présumé, il y a ceux qui y croient… et ceux qui n’y croient pas. Il y a toujours eu des gens naïfs qui croient à toutes les rumeurs de complots… et d’autre encore plus naïfs qui pensent qu’il n’y a jamais de complots: les «anticomplotistes». A partir d’un certain seuil, l’anticomplotisme est une forme de stupidité.

Une stupidité, car dès que deux personnes qui visent un but arriment leurs actions et font en sorte que les autres ne le sachent pas, il y a un complot. Toutes les transaction d’affaires sont des complots. Toutes les stratégies sont des complots. La plupart des rendez-vous galants sont des complots et ce qu’on en dit dans les «powder rooms» en révèle bien d’autres…

Penser que les partis politiques relatent des faits véridiques et les commentent en toute franchise, sans autre but que le bien du peuple, est d’une naïveté qui confine à la stupidité. Croire que quoi que ce soit qu’on nous dit est bien «toute la vérité et rien que la vérité» est une faiblesse de jocrisse.

Je suis donc un peu las de voir des gens qu’on souhaiterait plus doués ou moins hypocrites, déchirer leurs vêtements d’indignation quand on leur dit que la crise financière actuelle est un complot. Elle n’est pas un complot parce qu’elle n’est pas bien réelle, mais parce qu’elle n’a pas eu les causes qu’on nous dit et mènera encore moins aux conséquences qu’on nous annonce.

Elle est un complot parce que tout ce qui bouge dans l’univers politico-financier ne cherche pas à la régler, mais à en tirer parti pour ses propres intérêts. Cela vaut aussi pour ceux chez-nous qui proposent des solutions à la crise, en disant le moins possible sur les moyens qu’ils prendront pour la résoudre, ce qui leur donne la plus grande liberté de manœuvre pour danser ça en tango.

Quand vous vous serez jeté dans leur bras, ce sera un pas en arrière aussi souvent qu’un pas en avant… et on vous collera de très, très près. Ne croyez pas trop que vos partenaires vous aiment. Le tango a été d’abord une danse de voyous.

Politicien ou financier, regardez votre danseur mondain dans les yeux: vous verrez «complot» au fond de sa prunelle.

Pierre JC Allard

Publicités

5 commentaires »

  1. Bonjour,

    Je deviens complètement fan ! Très juste analyse, ça reflète complètement ma pensée en la matière.

    Pour le 11 septembre beaucoup de faits montrent qu’il y a eut effectivement beaucoup de manipulation et que la vérité est très éloignée de ce que les gens croient encore.

    De là à dire que c’est le FBI qui aurait mis des charges, il ne faut pas dire de telles choses sans preuve sérieuse, mais l’idée est plaisante néanmoins.

    Cher monsieur Allard, si vous ne l’avez pas encore vu, je vous recommande fortement de regarder le documentaire « Zeitgeist » qui apporte beaucoup d’éléments assez probants concernant les falsifications de l’histoire. Il traite en 3 parties du parallèle entre les diverses religions, puis du 11 septembre, et enfin de la crise financière, de quoi alimenter votre esprit critique.

    Respectueusement votre,

    Antonin G.

    Commentaire par Tonyoh — 12-09-09 @ 7:17

  2. @ Tonyoh: Merci. J’ai vu Zeitgeist, qui est un peu plus véhément que moi, mais incontournable

    PJCA

    Commentaire par pierrejcallard — 12-09-09 @ 11:32

  3. Bonjour,

    je suis un anticomplotiste convaincu, et je suis tout a fait d’accord avec vous. Ce qui m’insupporte le plus dans la théorie du complot, c’est qu’elle amène les gens à penser qu’ils n’ont aucune influence sur leur environnement, et amène donc une sorte de démission face à son devoir civique (de citoyen du monde).

    Commentaire par JR — 23-09-09 @ 5:46

  4. JR: Qu’on croit ou non qu’il y a complot, on n’en garde pas moins la responsabilité d’intervenir à lavpleine mesure des outils dont on dispose

    PJCA

    Commentaire par pierrejcallard — 25-09-09 @ 3:32

  5. Je ne peux que seconder votre opinion; les anticomplotistes (quel excellent néologisme! (nouveau mot)) sont de méchants fêlés; ils ne font pas juste nier les complots, ils embrassent la version des faits religieusement. Ceux que j’ai croisés étaient souvent des complotistes convertis, manipulés à croire que la valeur d’une opinion est aussi valide que la réputation d’une personne. Or on le sait avec certitude – la réputation n’a rien à voir, surtout quand la personne qui l’a est achetée.

    Notez, pour ma part le 11 septembre (point de ralliement de beaucoup de complotistes) me semble le point focal d’un certain nombre d’événements que l’on appelle souvent fortuits (hasard). Or trop de brigands et/ou de méfaits concentrés sur un même coin de rue n’a rien de fortuit; ainsi, selon ma « théorie des coïncidences », le 11 septembre ne peut pas possiblement être un événement inattendu; tout était précisément à sa place, d’édifices qui s’effondrent « comme une démolition planifiée » aux métaux vendus en catimini aux chinois à l’enquête publique démarrée quelques 442 jours (!) après les faits (et manifestement bâclée, censurée et faite avec une scène de crime « nettoyée ») … Individuellement, on se dit « ah bon ». Lorsque rapprochés dans le temps, il y a action concertée, volontaire et planifiée. Si par la suite les suspects ergotent et obfusquent (mélanger, confondre) les données, le doute s’évapore et la coïncidence devient fait.

    La suite de ce 11 septembre ne surprend d’ailleurs personne, on attaque d’autres pays, si ce n’est pour la vengeance, c’est pour des motifs tous démontrés faux; ici aussi les copains du pouvoir se font la galette pendant qu’on terrorise la population à coup d’hystérie sur le terrorisme. Et bien sur – curieusement on s’entend – cette attaque en règle contre la vie privée des citoyens pour les protéger. Qui finit par ne pas les protéger du tout en fait.

    La même chose peut être dite de la grande guignolée bancaire de 2008 – événement imprévisible? Conséquence inattendue d’une gestion sans reproche? Quand on considère le fait que la majorité des têtes dirigeantes au gouvernement US avaient travaillé pour le système bancaire et agissaient comme lobby, quand on regarde le texte de la mesure qui exempte les intervenants de TOUTE action légale (absolution complète!), quand on constate qu’aucun droit n’a été conféré au gouvernement en échange pour ce sauvetage historique et quand on regarde les 700 milliards de dollars US qui ont finalement été « dépensés » dans des bonus, des achats d’autres banques et d’entreprises et on en passe, on est dans la conspiration jusqu’au cou, non?

    Qui plus est, si on est moindrement observateur, le même genre de panique et d’urgence a été utilisé dans tous ces cas (tout comme pour le H1N1), ce qui, curieusement force la main de citoyens et d’élus, contraints de choisir par dépit des options qui ne sont pas dans leur meilleur intérêt ou dans le meilleur intérêt de leur communauté … il y a un pattern clair est précis. Un pattern si énorme que les anticomplotistes qui le cachent sous le tapis … doivent sortir le tapis du salon car ils ne peuvent plus regarder la télé ou voir le vrai monde dehors …

    Et la coïncidence, c’est bien sur toutes ces ressemblances et tous ces joueurs qui passent leur temps à gagner à la loterie de la peur, ces moyens qui se ressemblent, la même technique d’injection dans notre quotidien. Il est clair qu’on ne peut pas tout croire mais quand même … il faut admettre à un moment donné que certains points sont reliés par des lignes et qu’il est nécessaire de les lier ensemble, non? Sous prétexte qu’il est possible de se tromper nos amis les anticomplotistes embrassent violemment la version officielle. Ils défendent leur droit à ne pas conclure quoi que ce soit. Ils sont péniblement conscients que quelque chose ne va pas mais ils sont illuminés – il leur semble possible de vivre avec un éléphant dans le salon et … ils finissent par se convaincre qu’ils peuvent littéralement voir à travers. Mais bien sur dire qu’il y a un éléphant dans le salon … c’est de la pure conspiration, c’est du délire au plus haut niveau … tout est beau, le monde il est content. Il pleut depuis des mois mais il fait plein soleil, la police matraque pour notre sécurité, faire la guerre c’est vraiment faire la paix et une économie forte c’est bien mieux qu’un gouvernement fort …

    Il faut croire que George Orwell s’est trompé de date …

    ObiWanCeleri

    Commentaire par ObiWanCeleri — 30-10-09 @ 4:18


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.