Nouvelle Societe

21-06-09

262 Les trois (3) problèmes en Iran

Je ne reviens pas souvent deux fois sur une même question. Exception aujourd’hui que je crois nécessaire, car j’ai passé une bonne partie de ma journée en discussions sur divers médias, sur ce thème que j’abordais hier de l’intrusion des Américains dans la démocratie iranienne à grands coups de Twitter

Il y a présentement en Iran deux (2) problèmes domestiques graves: celui de sa gouvernance et celui de la démocratie. Le troisième problème, qui lui vient d’ailleurs, est qu’on confond les deux premiers problèmes à plaisir pour des intérêts inavouables.

1. Le problème de la gouvernance en Iran, c’est celui d’un peuple qui a connu de meilleurs jours, que le pétrole a enrichi par castes et donc de façon bien inégale, d’un pays manipulé par des intérêts étrangers et leurs alliés nationaux et dont la couche la moins prospère et la moins éduquée s’est réfugiée dans sa religion.

Ce qui exerce le pouvoir réel en Iran – et on ne devrait pas prétendre le connaître – fonctionne sous l’étendard d’une théocratie chiite, dont le pouvoir s’étend en vertical, d’une tête sans doute aussi agnostique et corrompue que celle des autres religions, jusqu’à un bas clergé, parfaitement obscurantiste, sans doute pas si différent dans ses moeurs que celui qui occupait l’Europe au Moyen-Âge. Ce qui nous amène au deuxième problème.

2) Le deuxième problème est celui de la démocratie. Ce bas clergé en Iran est assez intégré dans cette cette couche majoritaire « moins prospère et moins éduquée » de la population et il y est si dominant, que toute décision qui sera prise démocratiquement en Iran le sera selon les instructions de ce clergé. La démocratie en Iran conduit à l’obscurantisme. Toute évolution en Iran passe donc par une mise en veilleuse de la démocratie le temps de diffuser une éducation moderne.

Ce qui donne beau jeu pour intervenir à ceux qui ne souhaitent PAS une évolution en Iran. Le Shah a tenté cette évolution et, bien sûr, on lui a opposé une résistance populaire quand on a voulu s’en défaire. Ce qui est original, aujourd’hui, c’est que les Américains prétendent se débarrasser de la démocratie obscurantiste en lui opposant une autre « démocratie ».

C’est du Novlang à la 1984, car c’est une « démocratie » conforme à la vision USA et dont le peuple ne veut pas. Cette gouvernance peut être évolutive si on veut, mais certes pas démocratique au sens réel du terme qui est de correspondre au désir de la majorité. Si on parvient à imposer une rvolution, on aura tout sauf une démocratie. On aura une mainmise étrangère et c’est le troisième problème. Immédiat.

Les Américains tentent d’installer en Iran, pour des raison que nous n’avons pas à discuter ici, un bypass qui va contrôler la psyché des Iraniens le temps de changer pour eux le gouvernement contre la volonté de la majorité et de dire qu’ils l’ont voulu. C’est du Goebbels 2.0.

Pour le justifier, on veut convaincre l’Occident qu’il y a en Iran une contestation qui est le fait de tous les Iraniens, alors qu’elle n’intéresse qu’une petite partie de la population. J’ai passé des décennies dans des pays pourtant opprimées, où la liberté telle que nous a concevons n’entrait pas à l’agenda des populations. C’est le cas en Iran. La majorité de la population iranienne aime les mollahs et a voté pour Ahmadinejad.

On veut donc feindre une décision démocratique en s’appuyant sur une élite contre la majorité. Cette approche est dangereuse. Bien sûr, on a aussi fait la révolution française en s’appuyant sur une élite, mais il suffisait alors d’une toute petite partie de la population pour la faire. Aujourd’hui, le développement des communications rend la démocratie, au sens réel de consensus, de plus en plus incontournable

En imposant une « démocratie » contre le consensus, on va donc va faire face à de graves dissonances cognitives qui vont mener à une catastrophe. Comme partout où les Américains sont intervenus récemment.

Si le gouvernement en place en Iran et auquel la population vient d’accorder sa confiance est évincé, on va créer un espace ininterrompu d’anti-occidentalisme, d’anarchie et de rébellions plus ou moins ouvertes de Herat à Gaza. Même les USA ne peuvent pas contrôler un tel espace hostile, lequel, incidemment, est encerclé par la Russie, la Chine et l’Inde.

Ne me voyez surtout pas comme pro-islamiste. Je n’ai aucune amitié pour la théocratie ni le brassage des cultures. Je ne veux que la paix, le respect des autres et notre propre développement comme Occidentaux. Je dis seulement que l’on fait des bêtises.

PIerre JC Allard

Publicités

12 commentaires »

  1. @ Pierre,
    Monsieur Allard, ma question est hors sujet, même s’ils se rejoignent tous un peu sur ce blogue. Dans votre texte <>, vous parlez d’une résistance au système, et même d’une paralysie de ce dernier, qui passe par l’individu. Vous dites aussi que les mouvements contestataires et révolutionnaires ont peu ou pas de chances d’arriver à leur fin, car, en somme, les plus forts restent les plus forts.
    Dans le texte vous parlez peu de ces moyens, individuels. Est-ce que vous développez cet aspect du combat, contre la bête, ailleurs dans votre coffre aux trésors?
    Comme Malraux je crois que le XXIᵉ siècle sera spirituel, individuel, ou ne sera pas.
    En passant, le lien que vous m’avez donné pour <> me cause le même problème quand j’arrive au chapitre 7. J’aime bien Yahoo GéoCitie, mais j’aurais préféré poursuivre cette passionnante aventure politique… qui m’ouvre les yeux sur un aspect de vie que je ne connaissais pas, ou très peu.

    Commentaire par Redg — 21-06-09 @ 7:35

  2. Dans votre texte, Un temps pour l’anarchie,

    Commentaire par Redg — 21-06-09 @ 7:37

  3. Je m’excuse d’avoir à revenir une troisième fois, dans mon texte copier/colller ce qui se trouve entre les guillements n’apparait pas.Deuxième intervension pour: Le Printemps de Libertad
    Excusez-moi les blogueurs, cela ne se reproduira plus!

    Commentaire par Redg — 21-06-09 @ 7:46

  4. Beaucoup d’erreur ont été faite par le passé redg : il est bon de savoir tirer quelques leçons de base.

    Autant l’action limité ( et non créatrice) de nihilisme de la conquête par la paix ou le non agir ou la désobéissance civile, autant la terreur révolutionnaire ne sort pas du système en place.

    Vous n’avez qu’a regarder l’histoire et vous y verrez – en gagnant en subtilité et précision des choses intéressante.

    Il y a des choses qui peut être refait d’autre à ne pas refaire.

    Les deux extrèmes d’actions peuvent être justifié, c’est toujours les vainqueurs qui écrivent l’histoire : quand l’histoire est réécrit ou relus : a vous de comprendre ce que ca veut dire également.

    Première chose à faire : couper les ponts : devenir autonome : devenir adulte, des hommes – l’enfance pour l’humanité c’est finit – les parents n’ont plus de rôle à jouer pour les enfants.

    La guerre et la répression prendrait des formes immatérielles en premier lieu (certainement ). Puis matériel. Il est aussi bon d’être autonome – et s’autoriser la légitime défense – mais surtout être bon stratège ( la guerrilla ou la désobeissance civile sont des attaques – qui dans le meilleur des cas ne sert qu’a la communication ) en politique il faut du pouvoir : des armes de dissuasion ( de tout types ).

    Commentaire par Eric — 21-06-09 @ 9:40

  5. @ Redg:

    Le livre « Le Printemps de LIbertad: peut être télédéchargé intégralement en format PDF à partir de l’adresse http://nouvellesociete.org/QB.html Je viens de le faire à l »instant à partir de ce lien même. Confirmez moi que vous y êtes parvenu.

    Concernant le texte sur l’anarchie, ce qui rend la contestation de ce type impossible à parer, c’est justement que l’on s’en remet à chacun d’inventer sa propre participation. En expliquer plus pourrait être interprété comme un appel à la désobéissance civile et donc donner lieu à des poursuites judiciaires.

    Le même concept d’un énorme mai « 68 spontané est présenté en forme, disons plus littéraire, dans le livre l’INSURRECTION QUI VIENT d’un auteur inconnu et qui est présentement bien populaire en France. Vous pouvez aussi le télédécharger à partir de ce lien ici

    Commentaire par pierrejcallard — 21-06-09 @ 10:08

  6. @Pierre
    Oui, j’ai bien, Le Printemps de Libertad, en format Pdf. Je ne m’étais pas rendu jusque là. J’avais pris l’autre version, juste au dessus des titres indiqués en format Pdf.
    merci

    Commentaire par Redg — 21-06-09 @ 10:30

  7. Ce qui donne beau jeu pour intervenir à ceux qui ne souhaitent PAS une évolution en Iran. Le Shah a tenté cette évolution et, bien sûr, on lui a opposé une résistance populaire quand on a voulu s’en défaire.

    Wow, quelqu’un qui fait l’apologie du Shah, un dictateur impitoyable supporté par les américains…

    Je ne suis d’accord avec vous que sur un point : ce qui se passe en Iran, ce n’est pas de nos affaires. Nous ne devrions pas y intervenir. Cela voudrait notamment dire de cesser de vendre des armes et autre quincaillerie utilisée pour réprimer les populations, ce que nos pays font joyeusement (la vente).

    Commentaire par Enkidu — 21-06-09 @ 11:03

  8. @ Enkidu:

    J’ai été actif en Iran durant ls dernieres années du régime. Je décrirais le shah comme un dictateur négligent plutot qu’impitoyable, mais je suis d’accord que la SAVAK ne rigolait pas tellement. Cela, dit le Shah voulait vraiment – mais négligemment, je le répète – sortir le peuple de l’obscurantisme. Osons le blasphème que, si ce régime avait continué, le peuple Iranien aujourd’hui serait mieux qu’il ne l’est présentement. Ce qui ne veut pas dire que l’on n’aurait pas pu faire BEAUCOUP MIEUX, mais on ne pouvait pas faire pire que le régime qui a suivi…

    PJCA

    Commentaire par pierrejcallard — 21-06-09 @ 4:51

  9. Le jour où les occidentaux cesseront d’aller exporter leur « morale » et leurs armes dans les autres sociétés sera un grand jour.

    D’ici là, je ne pense pas que nous puissions trop trop critiquer, avec tout ce sang accumulé sur nos mains et toutes ces larmes hypocrites de notre part.

    Commentaire par Enkidu — 21-06-09 @ 10:42

  10. @Enkidu Les usa font de l’ingérence – c’est une position comme une autre pour leur survie en tant qu’empire – et pouvoir – et culture ? .

    Les cultures sont mortes, des cultures ont été conquises par des religions chrétiennes : et il faut dire aussi islamique ( on parle de colonisation de l’Afrique par nos culture mais pendant une 5 siècle c’était colonisé par la conquête de la religion de Mahomet … qui ne voyait pas trop d’un mauvais oeil – non plus – l’esclavage ou la traite des noirs pour peupler l’Amérique )

    L’empire romain n’a pas supporté la contre réaction du mélange de culture …

    Mais l’empire a fait des progrès dans la manipulation des esprits en masse, d’énorme progrès.

    La guerre et le « risque » ont pris d’autres formes, on ne fait plus la guerre avec des armés d’homme, le pouvoir destructeur n’est plus humain , mais en même temps on utilise nos peurs pour justifier des actions tout à fait capitaliste.

    Difficile de dire si il faut de l’ingérence ou non dans tous les cas , non ?

    En tout cas avant de donner des leçons il faudrait régler nos propres contradictions.

    Commentaire par Eric — 22-06-09 @ 12:18

  11. « Il faut regler nos propres contradictions »

    Il y a d’autres contradictions qui ne nous sont pas propres peut être, mais qui en soit sont beaucoup plus importantes…
    Il faut être un temps soit peu individualistes d’accord, mais pas lorsqu’il s’agit d’une telle situation.

    Commentaire par Mélanie — 07-10-09 @ 1:03

  12. Super site

    Commentaire par Humberto Krane — 02-04-15 @ 4:30


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.