Nouvelle Societe

19-06-09

260 Carter en Palestine

Filed under: Actualité,Auteur,lesensdesfaits — pierrejcallard @ 12:01
Tags: , , , , ,

Jimmy Carter, ex-président des Etats Unis, est cette rarissime exception : un homme de pouvoir devenu un homme de morale. Hier, dans le cadre d’un périple en Israel et en Palestine, il a eu des mots très durs pour décrire la situation à Gaza et le comportement d’Israel. Des mots qu’on n’entend pas souvent sortir de la bouche d’un Américain. « Les habitants de Gaza » – a dit Carter – sont traités « plutôt comme des animaux que comme des êtres humains » Brutal.

« Jamais auparavant dans l’Histoire » – a-t-il ajouté – « une collectivité n’a été bombardée de façon aussi sauvage, puis privée des moyens de réparer les dommages subis. C’est un terrible crime contre les droits de l’homme. Cela doit cesser et l’on doit enquêter sur ces crimes. Le mur (construit par Israel pour isoler les Palestiniens) doit être abattu et le droit fondamental des habitants de Gaza à la liberté doit leur être rendu ». Très brutal.

C’est que, depuis son offensive meurtrière en décembre dernier, Israel n’a pas seulement interdit les voyages, stoppé les importations et imposé des contraintes financières et économiques graves à Gaza, mais il y a également empêché toute reconstruction. On ne saurait dire plus clairement que l’on souhaite que cette communauté palestinienne de Gaza disparaisse. À partir de quel seuil parle-t-on de génocide ?

Il y a des circonstances où il vaut mieux ne pas commenter. Des circonstances où il vaut mieux laisser parler ceux qui ont vu et qui savent, ceux qui, comme Carter ont la crédibilité voulue pour dire de choses brutales et qui comme lui ont le courage de dire ce qui doit être dit. Je n’ajouterai donc rien à son témoignage.

Je souligne, cependant, qu’un responsable du Secretariat d’État américain a voulu préciser que Jimmy Carter voyageait à titre personnel et que son opinion n’était don pas nécessairement celle des USA. On peut donc penser ce qu’on veut de Jimmy Carter, sans devoir en aucune façon avoir la même opinion de la politique américaine…

Rappelons-nous, toutefois, que lors de sa récente visite au Caire, Obama lui-même a aussi demandé poliment a Israel un peu plus de retenue en Palestine. Carter le fait maintenant en termes beaucoup plus durs. Ce qui me rappelle cette expression latino-américaine bien connue qu’on adresse aux enfants récalcitrants : « Te lo dije ayer por lo bueno, te lo digo hoy por lo malo… quizas, manana te pego… » Je te l’ai dit hier gentiment, je te le dis aujourd’hui brutalement, peut-etre demain vais-je te frapper…

Se pourrait-il que le soutien inconditionnel des USA à Israel soit remis en question ? Et pendant ce temps, la marine américaine a pris en chasse un navire nord-coréen soupconné de transporter du « materiel nucleaire »… Une provocation dangereuse et bien gratuite. Y a-t-il un lien ? On se souvient de la dernière diversion…

Pierre JC Allard

3 commentaires »

  1. Il est consternant de voir à quel point nous sommes désinformés dans les médias officiels. J’écoutais ce matin Marc Laurendeau parler de la manipulation des élections en Iran. Pas un instant il n’a remis en question la version officielle qui diabolise Ahmadienejad. Pas un instant il n’a pu imaginer que ce tripatouillage pouvait venir du parti adverse, de la CIA.
    Il a pourtant parlé de la manipulation de 1953 où la CIA a réinstallé de force le Shah d’Iran, mais c’est comme si, au temps présent, c’était impossible que la pureté de l’information venant des States soit mise en doute. Impossible qu’un immense paquet de fric ait été investi pour déstabiliser et faire croire le contraire de la réalité.
    L’an dernier, 80 % de la population américaine croyaient qu’Israël était de bonne foi dans sa recherche de paix…, c’est fort!&&??. Aujourd’hui, maintenant que les États-Unis n’ont plus les moyens de subventionner cet État voyou et qu’Obama parle, mollement, de cesser la colonisation, la cote d’amour inconditionnelle a baissé à 40 %.
    Tous les hommes d’État, honnêtes, devraient suivre Carter, mais je crois qu’il y en a peu. La main invisible de L’AIPAC ( et de la filière financière ), se charge, comme elle l’a fait d’ailleurs avec Carter, de mettre sur la voie de service ceux qui dénoncent l’injustice.

    Commentaire par Redg — 19-06-09 @ 7:44

  2. À lire sur Voltairenet.org, La CIA et le laboratoire iranien

    Commentaire par Redg — 19-06-09 @ 7:58

  3. J’ai aussi lu cet article tout à fait intéressant, et c’est également sur le réseau Voltaire que j’ai repris un article de Petras dont le titre parle tout seul « Iran : le bobard de l’élection volée »

    http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-32857136.html

    Commentaire par Nicole — 19-06-09 @ 3:14


RSS feed for comments on this post.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.