Nouvelle Societe

06-06-09

Le charme discret de la zizanie

Qui ne connaît pas Louise Harel ? Une tradition, un monument, une de la première heure. Elle a occupé toute une brochette de fonctions au Parti Québécois, dont celle de Chef par intérim du parti, entre Landry et Boisclair. Elle est une de ceux et celles qui ont eu le courage de leurs convictions et se sont désolidarisés de René Lévesque, quand celui-ci a penché plus vers l’association que la souveraineté en novembre 84. Si l’expression « plus catholique que le pape a un sens », elle ne peut mieux s’appliquer qu’à Louise Harel dans sa foi souverainiste.

Je l’ai rencontrée à quelques reprises. Une personne d’un commerce bien agréable, mais sans complaisance dans ses convictions. Je n’ai que du bien à dire de Louise Harel. Elle a gardé pendant 27 ans la confiance de ses commettants et a été – entre autres – Ministre des Affaires municipales et de la Metropole, connaissant donc la problématique de Montréal aussi bien que quiconque. Si quelqu’un a le profil du candidat sur mesure à la mairie de Montral, c’est bien elle.

Simultanément, l’administration Tremblay a pris des airs de catastrophe et les soupçons de corruption se sont accumulés dont personne n’accuse formellement le maire en poste d’être coupable, mais dont bien peu ne croient pas qu’il ne soit responsable, ne serait ce que par une inacceptable naïveté. Le lit de Madame Harel est donc bien fait. Si bien fait, que le chef de l’opposition, Benoit Labonté, lui cède la place sans discussions. Comment pourrait-elle ne pas être triomphalement élue en novembre ?

Il est bien possible qu’elle ne le soit pas, pourtant, car il est loin d’être assuré que cette élection portera sur la compétence des candidats ou leurs promesses respectives. Il est au contraire presque certain qu’elle opposera deux visions déjà bien campées de ce que doit être Montreal… et aussi des loyautés tribales.

D’une part la vision d’une métropole intégrée, conforme au projet de fusion qu’avait justement piloté Madame Harel et qui avait été mené à bon port en 2002, s’opposant à une vision autonomiste, « confédérale » de la gestion de la conurbation montréalaise. C’est cette vision autonomistes qui a eu le dernier mot, pourtant, suite aux réferendums organisés par le gouvernement Charest en 2004 et qui a permis a 31 villes participantes de reprendre une large part de leur autonomie.

D’autre part, des loyautés tribales. Ce sont les municipalités anglophones qui ont voulu prendre leur distance d’un Grand Montréal encore francophone et qui ont obtenu leur autonomie en 2004, par la grâce du gouvernement Charest, lequel leur devait bien cette récompense pour leur indéfectible soutien au parti libéral. On ne votera pas pour Louise Harel dans ces bastions anglophones.

Pas de surprise dans ce clivage, mais il faut être conscient que les enjeux pour le bien de Montreal ne joueront pas le premier rôle dans les décisions de vote qui seront prises en novembre. La plupart des électeurs y arriveront avec des préjugés solides, totalement imperméables à toute remise en question.

La réalité, c’est qu’on votera pour ou contre une centralisation accrue et que les opposants à la centralisation seront surtout les anglophones. Qui gagnera cette lutte dépendra du talent de chaque parti et des moyens dont ils disposeront l’un et l’autre pour motiver et mobiliser leurs troupes.

Je ne sais pas qui aura l’avantage, mais je suis absolument certain que le candidat qui l’emportera aura gagné pour de bien mauvaises raisons et qu’il en sortira une communauté montréalaise plus divisée que jamais. Je ne vois pas l’intérêt pour Montréal de devenir une simple volet du dossier national et pour un temps le champ de bataille de ceux qui s’affrontent dans ce dossier.

La compétence accrue que pourrait apporter Louise Harel à la gestion de la metropole justifie-t-elle cet antagonisme qu’on va raviver ? Je ne me prononce pas aujourd’hui sur cette question, mais à chacun d’en juger.

Pierre JC Allard

Publicités

4 commentaires »

  1. Pierre,
    Ce matin, j’ai ironisé un article médiocre mis En Vedette sur Cent Papiers. Le titre « Les couilles de Louise Harel » et son auteur un jeune souverainiste du nom de Louis Prefontaine qui affiche fièrement son visage sur son blog n’a pas apprécié mon humour ironique. J’aurai selon lui un complexe de supériorité. 😀

    Je serai mieux informer des affaires de la ville de Montréal, je pourrai mieux broyer la désinformation qui semble trainer actuellement mais je n’ai que ma logique, méthodologie et sens critique sur ce dossier. Je repère les analyses lacunaires, biaisées et bancales mais il me manque les affaires rapportés par les médias de masse que je n’ai pas lu par manque d’interet. Ça m’aurait permis de connaitre la partie émergée de l’iceberg que commente ces blogueurs.

    Avant de voter contre Tremblay avec les magouilles & dysfonctionnement, n’oublions pas que le pire est toujours possible. La politique canadienne nous la montré avec le vertueux Harper face au « corrompu » Paul Martin qui a eu le malheur d’être ministre des finances dans un gouvernement qui a détourné sur les 320 M$ de l’affaire des commandites sur 10 ans qq M$ pour le parti libéral et les intermédiaires. Aujourd’hui c’est -50.000 M$ le déficit budgétaire canadien pour 2009 et autant pour 2010. Alors la crise est passé par là je sais mais il faut mettre les choses en perspective et voir si l’opposition ne fera pas plus de dégât que l’équipe au commande.

    Je n’en sais rien pour Montréal et ne prendrait pas parti sur le fond. J’interviens juste contre la propagande et les raccourcis. Soyons vigilant avant d’embaucher un professionnel de la gestion municipale. Avez vous les éléments pour penser que son bilan GLOBAL sera probablement meilleur avec sa future équipe. Par Global, je me limite pas à la défense du français et la lutte contre la corruption.

    A écouter certains, j’ai l’impression d’être en Afrique et devoir voter plus par confession ou ethnie que par rapport a l’efficacité d’une gestion. La corruption je m’en moque si elle représente des peccadilles il faut regarder le gros des dépenses si elles sont bien gérées et donne des résultats positifs sur l’Ensemble des responsabilités de la Ville. Une grosse ville coute parfois plus cher a gérer malgré les économies d’échelles qu’on avance. Pourquoi ? j’en sais rien mais c’est un fait que j’ai constaté.

    Depuis 10 ans a Montréal, il me semble que j’ai jamais voté pour une élection municipale ou d’arrondissement.
    C’est un peu opaque et limité l’information surtout pour les arrondissements.

    Commentaire par Paul de Montreal — 06-06-09 @ 1:57

  2. @M. Pierre JC Allard

    4 commentaires successifs sans réponses, c’est plutôt inhabituel.

    Êtes vous débordé actuellement ou je suis devenu un indésirable qu’on tolère par principe libertaire ? Dites le moi svp ça m’évitera d’abuser de votre tolérance si c’est le second cas. Je préfère être apprécier que gentillement tolérer. J’ai déjà eu une mauvaise surprise, je ne tiens pas à en avoir une deuxième.

    Commentaire par Paul de Montreal — 10-06-09 @ 11:06

  3. @ P de M. Vous ne pouvez pas logiquement lutter simultanément contre un complexe de supériorite et un sentiment de rejet; vous allez sombrer dans des dissonances cognitives. :-))

    Plus sérieusement, j’ai sorti plusieurs articles sur les élections européennes qui m’ont pris du temps et m’ont valu globalement environ 200 commentaires, seulement sur Agoravox. Or, j’écris un site depuis longtemps, mais je ne blogue que depuis quelques mois à peine. Le but du blogue était de favoriser les échanges entre le lecteurs. Si ca devient des échanges directs entre les lecteurs et moi, je n’ai plus le temps d’écrire !

    Répondant à votre question, NON vous n’êtes pas devenu indésirable. Je souhaite au contraire que beaucoup de gens comme vous se manifestent. J’ai bien apprécié, par exemple, les échanges entre vous et deux autre participants ( Eric )sur mon article « Shoah ».

    Mais OUI, je suis débordé et je vais sans doute l’être de plus en plus. Donc, de plus en plus de gens devraient répondre, mais ça devrait être de moins en moins souvent moi qui répond. Prenez pour principe que je vais sans doute apparaitre 2 ou 3 fois par semaine et repondre à tout ce qui semble m’être adressé.

    Répondant plus précisémment a deux de vos interrogations:

    1) Louis Préfontaine , alias Electron Libre, est un véteran des blogues de Montreal Il a animé le doyen des blogues collectifs au Québec, avant que je ne se devienne actif sur la blogosphere . Géneralement il dit des choses intelligentes et il les dit bien, ce qui ne signifie pas que je sois tout le temps d’accord avec lui !

    2. On vote a Montreal tous les 4 ans, en novembre. Je suis l’affaire de loin, car nomalement je quitte le Canada pour l’hiver à la fin octobre Je n’ai jamais donc eu moi non plus l’occasion de voter dans le systeme des arrondissements. Peut-être cet automne…

    PJCA

    Commentaire par pierrejcallard — 10-06-09 @ 9:31

  4. Merci Pierre JC Allard pour votre réponse détaillée.

    Je comprend. AgoraVox est tres fréquenté par les français. Si vous parlez actuellement des elections UE, sujet d’actualité par excellence, 200 commentaires ne m’étonne pas.

    1) Attention, ce Louis est jeune et il peut progresser mais actuellement son raisonnement n’est pas assez rigoureux et cohérent de ce que j’ai lu de lui sur le système de santé. J’ai utilisé ses sources d’information pour corriger certaines de ses conclusions hâtives et biaisées.

    2) Vous êtes un privilégié. 😉

    Commentaire par Paul de Montreal — 11-06-09 @ 6:39


RSS feed for comments on this post.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.