Nouvelle Societe

07-05-09

Le prince Charmant

Filed under: Auteur — pierrejcallard @ 8:57


Certains croient qu’un vieillard à barbe blanche mène l’univers. D’autres ont compris et nous ont dit qu’il valait mieux ne pas appeler Dieu, « Dieu », mais lui donner un autre nom et on a parlé de cause première, les volontés divines, devenant les lois de la nature.  On a cessé d’implorer et on a  cherché  à comprendre. On a trouvé des incantations efficaces, la magie est devenue la science et Jehovah s’est avéré prévisible. Enfin, un peu plus prévisible…

On est à faire une démarche analogue en politique. On voit de mieux en mieux que le « Chef » a autant d’avatars que Vishnou et qu’il peut, selon les exigences du moment, avoir une trompe d’éléphant ou prendre la figure du Prince Charmant, puisqu’il est l’incarnation des lois de la nature humaine. Le chef apparaît à l’intersection des circonstances et de ce que nous voulons.

Ne pas croire, donc, qu’Obama est à changer l’Amérique et le monde, mais comprendre qu’il est l’émanation d’un monde qui a changé. Il remet les pendules à l’heure. Si on comprend comment le monde a changé, ce que fera Obama devient prévisible. Un peu plus prévisible…

Ainsi l’invasion israélienne à Gaza, qui n’a de sens que si elle n’a eu lieu que pour être interrompue, puisqu’elle n’aura, de toute évidence, eu aucun autre effet que de bien montrer que le sauveur sauve par sa seule présence et sans qu’un seul geste ne soit nécessaire. Comme les grands Avatars. Ce que les Hindous nomme le darshan. On pouvait donc prévoir que cette invasion se terminerait avec son avènement. Comme on avait libéré les otages en Iran à l’avènement de Reagan.

Les incursions en pays païens – Irak et Afghanistan – vont aussi se terminer rapidement. Les guerres traditionnelles sont fatales aux envahisseurs, dans un monde où l’individu a un pouvoir de destruction croissant. Ça ne marche plus. On va donc rentrer chez-soi.

Ces pays qu’on a occupés sont devenus «démocratiques », il n’y a plus qu’à leur donner du fric et des conseils, des mini Plans Marshall sur mesure… et à les oublier dans les zizanies qu’on y a favorisées. Obama sera donc le précurseur et le hérault de la paix.

Le pétrole ? On passe aux énergies propres. On a vendu le concept d’environnement depuis assez longtemps – comme Bernays le bacon & eggs au petit déjeuner – pour qu’on puisse passer à l’acte. Du vert partout. Un projet global colossal, qui nous occupera deux générations.

Obama sauvera donc aussi la planète… tout en apportant la cure a la depression post partum d’une civilisation industrielle qui a atteint l’abondance. Il est bien ce divin enfant… et il arrive au bon moment.

On peut également prévoir que, le capital n’ayant plus un rôle aussi important dans une économie tertiaire, des trillions de dollars vont disparaître ; il ne s’agit que de les laisser mourir dans leur virtualité. Juste bien s’assurer que sont satisfaits les besoins essentiels – « essentiel » étant un concept bien flexible – de ceux qui ont le pouvoir d’exiger qu’ils le soient.

Parfois, ceux qui ont le pouvoir sont uniquement ceux qui manient la trique, mais en démocratie, ce sont aussi un peu ceux qui votent. Attendons donc avec confiance de la Providence Obama que descende sur le peuple la manne d’un assistanat généralisé.

La manne viendra durant la traversée du désert. Le travail salarié n’a plus d’avenir dans une structure de production où l’accent doit être sur la créativité et l’initiative. Ce sont de petits entrepreneurs qu’on doit créer avec, si leurs entreprises échouent, la protection d’un revenu garanti, pièce maîtresse de cette structure d’assistanat. Mais la transition peut être pénible. Vite, des emplois…

Heureusement, il faut rafistoler toutes les infrastructures. Obama le bâtisseur le fera. Pour le faire, on aura l’excuse de créer des emplois et on passera la note aux nantis, qui la passeront à leurs enfants… qui la solderont en dollars à 5 cents…  Ces emplois seront précaires, mais on a besoin de solidarité.

Obama va etre  une incarnation bien sympa… Si l’on suit attentivement la main de Dieu, on peut voir assez clairement où elle s’en va. Pour les pays développés, un petit Déluge, puis le soleil brillera. Pour les autres, c’est moins sûr, hélas, mais les dieux ont toujours eu des favoris.

Pierre JC Allard

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.