Nouvelle Societe

24-04-09

Le ballon de Jackie Chan

Filed under: Actualité,Auteur,lesensdesfaits — pierrejcallard @ 12:01

Vous savez ce que c’est un ballon ?  Un ballon politique, s’entend ?  C’est une petite rumeur qu’on laisse suinter dans les médias et dont on suit la fortune dans l’opinion publique. Si lambda n’aime pas, le petit ballon passe à la déchiqueteuse et on n’en parle plus. S’il aime bien, on va plus loin, on planifie, on prépare, on pose des gestes…  C’est le plus près qu’on  puisse passer de la vraie démocratie sans tomber dedans, ce que bien sûr on ne voudrait sous aucun prétexte…

N’importe qui peut faire flotter un ballon, mais le meilleur  candidat est la célébrité pipole, s’exprimant à partir de ses émotions, à mille lieues de tout ce qu’il ou elle pourraient être soupçonnés de connaître. Brigitte Bardot sur la chasse aux phoques en est un bon exemple. Ainsi, si le ballon ne vole pas bien haut, le pipole n’a rien perdu et personne ne lui en tiendra rigueur. Si le ballon monte au ciel, on lui dira merci, mais l’idée pourra être reprise par un pro qui pourra prétendre que c’est la sienne, puisque le premier clown n’était pas accrédité comme créateur légitime d’idées…

Cette semaine, on a fait voler une énorme ballon dans le ciel nuageux de notre monde en crise. On l’a lancé de Chine, aussi loin  que possible de ceux aux USA et en Europe dont on veut vraiment connaître la réaction. De loin, car il faut voir venir…  On a mis à contribution Jackie Chan, plus connu des amateurs d’arts martiaux que dans les milieux de la politologie.

Jackie Chan, a dit, avec une grande candeur, qu’il n’était pas certain que la démocratie soit bien un régime politique  adéquat pour gouverner des Chinois.  ÉNORME.  Il y a bien longtemps que personne n’avait osé dire que la démocratie pouvait ne pas être la seule et unique forme acceptable de gouvernance. On a tué des millions de personne pour que  plus JAMAIS personne n’ose dire ça.  Et voilà ce chinetoque qui vient ouvrir ce panier de crabes… !

Le probléme, c’est qu’il est bien possible qu’une majorité de ce milliard et plus de « Chinetoques » – qui ont 4 fois notre taux de croissance  et qui semblent le faire tout bien – pensent exactement la même chose de la démocratie sans laquelle ils s’en sortent très ben. Gênant.  Possible, même, que beaucoup de gens, non seulement en Chine ou dans le tiers-monde, mais aussi en Occident, ne soient pas totalement fermés à revoir le dossier « Démocratie ». 

Corruption, magouilles, manipulations éhontées de l’opinion publique par des médias inféodés au pouvoir, processus électoraux viciés, désinformation devenue depuis Barnays un science exacte, interventions sans vergogne par la force policière ou militaire, quand le simple conditionnement  et le trucage ne donne pas le résultat programmé… Sommes-nous vraiment en démocratie ?   Et, quel que soit le nom qu’on veuille donner à la gouvernance que nous avons, la crise actuelle ne nous oblige-t-elle pas à poser le constat qu’elle ne fait pas que du bien ? 

Le ballon de Jackie Chan pourrait donc voler plus haut et plus loin qu’on ne le pense.  Quand on commence à se demander si le roi n’est pas nu, il n’y a que le premier regard impudique qui coûte.   Que se passera-t-il, si on commence à se demander sérieusement si la démocratie qu’on encense  à l’unisson est VRAIMENT la moins mauvaise des formes de gouvernements ? 

Quelqu’un veut tester le soutien qu’on croit inconditionnel à la démocratie. On verra d’ici quelques jours si on a ouvert la boite de Pandore

Pierre JC Allard

Publicités

10 commentaires »

  1. Au lieu de regarder uniquement mon ballon, je regarde et vise le But. Est ce que je vais marquer malgré les défenseurs adverses ? 😉

    Le bilan économique est favorable à la Chine mais d’autre régime non démocratique ne performe pas aussi bien. Entre les démocraties, il y a des écarts importants et également par rapport aux soins de santé. La liberté n’est pas aussi indispensable qu’avoir qqchose à manger, un abris contre le froid et un acces à un bon médecin.

    Ce que j’ai compris c’est qu’il n’y aucune réponse absolu à vos questions. Ca dépend du contexte, des humains qui l’appliquent et des besoins de la population. En politique, il faut savoir oublier un peu l’idéologie pour voir le but. Peu importe si un attaquant drible à gauche ou à droite du défenseur, on regarde s’il marque ou pas dans l’interet de son équipe (parti) et ses supporters(les citoyens). Si les journalistes se concentrait davantage sur les résultats que la manière et les prommesses électorales, on avancerait mieux je pense. Si on critiquait moins pour des broutille$, des petites « corruptions », des petites erreures, on attirerait et conserverait sans doute des profils plus compétents que versus les plus tétus.

    Commentaire par Paul de Montreal — 24-04-09 @ 7:34

  2. @ P. de M.

    Merci pour cette intéressante contribution au débat; quelque chose me dit qu’on va en reparler au cours des mois qui viennet

    PJCA

    Commentaire par pierrejcallard — 24-04-09 @ 7:57

  3. Merci Pierre,
    La vidéo: extraordinaire. Toujours ces saprés morceaux de l’Histoire que l’on perd.. N’est-ce pas de cette véritable Histoire qu’on devrait enseigner à l’école?
    On n’enseigne que la manière de se coucher…

    Commentaire par gaetanpelletier — 24-04-09 @ 5:27

  4. Et pendant ce temps, la loi HADOPI en France scelle la rupture entre les parlementaires et la population… La démocratie que nous avons connue vit ses derniers jours et l’on n’y prête même pas attention !

    PJCA

    Commentaire par pierrejcallard — 24-04-09 @ 5:46

  5. mmm…

    le fait d’imposer n’est pas démocratique et la plupart des dites démocraties l’ont quelque part été et de fait la démocratie appellée comme la moins pires des solutions, apparement, ne serait pas la meilleur, ou ne convient pas à tous les peuples, âprement: cette réalité ,et la démocratie dans tous ces paradoxes n’a qu’un seul et unique problème: c’est qu’elle n’existe pas puisque réservée à des gens privilégiés à l’intérieur de nations et pour les autres c’est l’oligarchie, donc une démocratie dévellopée à 100% ou par pure logique tout le monde doit y être égaux en droit et plus ou moins en fric n’a pas encore montrée le bout de son nez sur cette petite planète…

    Commentaire par SuperAlAmAs — 26-05-09 @ 7:39

  6. Regardez le film « Idiocratie », et vous connaîtrez le superlatif PRÉVISIBLE de la démocratie.
    La seule structure politique vraiment acceptable serait l’AN-archie, celle où personne ne commande personne.
    Mais pour qu’une telle organisation soit en mesure de fonctionner, il faudrait que le niveau de conscience individuel soit nettement plus élevé.
    Sans cela, il y aura, comme depuis des millénaires, des exploiteurs et des exploités.
    La démocratie est alors le moindre des maux : elle ne détruit que l’intelligence, mais l’intelligence, une fois disparue, ouvre les portes à l’abus, puis à la violence.
    Jugez vous-mêmes à quel échelon exactement de cette « progression » nous nous trouvons.

    Commentaire par Nanny gnan gnan — 25-07-10 @ 9:01

  7. @ Nanny Gnan Gnan

    Il faudra du temps avant que le « niveau de conscience » soit plus élévé. C’est l’interdépendance dans une société complexe, jointe a la créativité et a l’initiative qu’exige chaque tâche, qui vient rapidement pour rendre tout le monde indispensable et forcer une gouvernance consensuelle.

    PJCA

    Commentaire par pierrejcallard — 25-07-10 @ 3:28

  8. bah, rien de neuf sous le soleil. Je sais plus quel intellectuel ou politologue rappellait a juste titre, que la democratie n’est qu’une dictature de la majorite sur les minorites … a mediter pour les partisans de la « democratie absolue »…

    Commentaire par bob — 22-10-11 @ 12:29

  9. @ Bob

    C’est pour ça qu’un contrat social doit avoir préséance sur les décisions démocratiques et que l’avenir n’est pas au démocratique, mais au consensuel… ce vers quoi l’on tend dans une société complexe quand plus de gens deviennent irremplaçables

    pjca

    https://nouvellesociete.wordpress.com/2005/03/28/07-liberte-et-bien-commun/

    Commentaire par pierrejcallard — 23-10-11 @ 8:05

  10. […] maintenant les respecte.   Ils regardent Jackie Chan, leur idole du King Fu qui leur dit que la démocratie n’est pas nécessairement une option pour la Chine.  Et ils n’en sont pas […]

    Ping par LE SENS DES FAITS – Volume 3 | Pierre JC Allard — 16-06-14 @ 11:40


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.