Nouvelle Societe

22-04-09

Le temps des miracles

Filed under: Actualité,Auteur,lesensdesfaits — pierrejcallard @ 12:01

Une bonne nouvelle: toutes les grandes banques américaines qu’on croyait moribondes terminent ce trimestre avec des profits! Comme les affaires ne vont pas si bien, que le chômage augmente et que les banques demandent toujours qu’on leur donne du fric, on s’interroge…  Comment ont-elles fait ces profits et, surtout, pourquoi ont-elles le mauvais gout de venir en parler sans meme déposer le chapeau qu’elles nous tendent ?  Miraculeux.

Tout est devenu plus clair, hier, quand le Treasury Department des USA a annoncé, la bouche en coeur,  qu’il n’aurait pas besoin de demander plus d’argent au Congrès pour garder les banques à flot, mais pourrait se débrouiller avec le reliquat des 700 miliards de Paulson.  Comment ? En transformant  les montants que les banques lui doivent déjà en actions ordinaires et en se les appropriant.

Pour l’instant, les montants que le gouvernement USA a avancés aux banques sont des prêts et portent intérêt. Si ces prêts sont transformés en actions ordinaires, toutes sortes de bonnes choses se produisent.  D’abord, les banques auront alors remboursé leurs prêts à l’État en cédant ces actions et, non seulement n’auront plus d’intéreêt à payer, mais, cette dette épongée, ils auront  côté crédit une nouvelle virginité à offrir aux investisseurs. 

Ensuite, l’État se retrouvera avec une valeur en main.  Il se retrouvera avec une participation de contrôle dans les institutions financières. Il aura donc lui aussi une crédibilité financière accrue  et, ce qui n’est pas rien, il pourra prétendre avoir la possibilité de faire barrage à toutes les magouilles que  ces institutions seraient tentées de faire. Vu le passé récent, c’est une idée rassurante, même si on sait très bien qu’il n’en ferait rien.

Cette transformation de la dette en équité  équivaut concrètement à donner à l’État le contrôle de ces  institutions financières. Donc, à poser le geste dont, dès le premier jour de la crise, je disais qu’il était indispensable à la résolution de cette crise. Sans  les “nationaliser”, ce qui est un mot obscène dans le vocabulaire des USA capitalistes, le gouvernement Obama va  en prendre le contrôle. 

Bonne opération, mais qui fait porter le chapeau par les actionaires de ces institutions dont le capital sera significativement dilué. Un sale coup à faire à des copains.   Normal, donc, qu’on rende tout ça moins triste en faisant mousser un peu la valeur de ce capital avant de s’en porter acquéreur.  Et qu’est-ce qui peut faire augmenter la valeur de ces actions dans le contexte actuel où les banques sont en déconfiture ?  Un boursicotage qui permettra de vendre et d’acheter ces actions, de les racheter et de les revendre, encore et encore, sur un marché haussier.

Évidemment, on peut faire un marché haussier à partir de rien, c’est ce qu’on fait depuis 30 ans, mais il n’est pas mauvais d’avoir au moins une excuse pour justifier que ce marché soit à la hausse.  L’excuse ?  Mais les profits qui augmentent, voyons !  Si on marie le projet de transformer la dette en équité et cette hausse providentielle des profits trimestriels, on peut tout à coup voir se créer  une bulle… le temps de tout revendre à l’État.   LE CONTRIBUABLE AMÉRICAIN, À QUI PAULSON  AVAIT DEMANDÉ DE PRETER, VA TOUT À COUP SE RETROUVER L’INVESTISSEUR et porter tout le risque.  Pas tout à fait correct, mais au point où l’on en est…

On comprend ainsi pourquoi les banques mendiantes viennent tout a coup déclarer des profits. Reste à savoir d’où diable peuvent sortir ces profits.  Je parie que, si on allait au fond des choses, on trouverait  des opérations financières purement virtuelles. Les mêmes opérations scabreuses, dissociées de toute réalité, qui ont créé la crise actuelle. On pourrait parler de fuite en avant… 

Les Européens en parlent, qui voient leurs économies mises à mal par tout ce crédit que les USA invente et distribue à toute vitesse et qui ne bénéficieront en rien de cette miraculeuse transformation de l’eau en vin  au profit exclusif des institutions USA…  Comprenez-vous pourquoi, au G 20,  Allemands et Français  ne semblaient pas tellement apprécier  la stratégie  américaine ?

Dans une monde d’argent imaginaire, si on attend un peu, il y a toujours un miracle.  Priez très fort.

 

 Pierre JC Allard

7 commentaires »

  1. Pierre JC Allard

    Vous syntètisez plusieurs articles que j’ai lu depuis quelques années.
    Vos trois derniers mots sont VRAIMENT à RETENIR:

    Priez très fort……………..

    Commentaire par Fern — 22-04-09 @ 6:31

  2. Bonjour Pierre,
    Dire que je ne connais rien en économie mais que j’avais deviné… Disons que je m’y connais en magouilles humaines… ou inhumaines.
    C’est tellement étrange comme «manière de faire» que je me demande si on peut nommer cela ÉCONOMIE.
    C’est fou la colle qu’on peut inventer pour recoller des …dettes. Je vais essayer avec une vieille tasse…
    Et pour le commun des mortels? On peut jouer longtemps à ce jeu-là? On dirait qu’ils jouent sur Vénus pendant qu’on vit sur Mars.
    Drôle de sport…
    Prions!
    «In God We Trust»

    Commentaire par gaetanpelletier — 22-04-09 @ 7:42

  3. @ Fern: ne le prenez pas dans un sens trop littéral. Je suis plutöt absenthéiste…

    @ GP: Ma plus grande crainte est l’avènement d’un gouvernement autoritaire et liberticide qui, si l’anesthésie est insuffisante, mettra le patient en contention pour la durée des amputations…

    PJCA

    Commentaire par pierrejcallard — 23-04-09 @ 6:04

  4. 🙂
    Absenthéiste…
    Ne sortez pas trop de ce genre de mots. Vous allez créer une nouvelle religion.
    ___________
    «Ma plus grande crainte est l’avènement d’un gouvernement autoritaire et liberticide qui, si l’anesthésie est insuffisante, mettra le patient en contention pour la durée des amputations…»
    La somme de toutes les peurs…
    D’où l’importance d’un réveil. Ce serait au monde de l’information de sortir une certaine vérité. Je me demande si on ne le fait pas pour ne pas «effrayer» les gens. Voilà qui ajoute à l’anesthésie, ce remède temporaire… Il risque justement de devenir un jeu de faux équilibre et de faux bienfait.
    La méthode à froid n’est pas envisageable.
    Et les politiciens se promènent avec la vieille idée que «tout est une question de confiance»…
    Quand on a vendu des maisons à des gens qui ne savaient pas compter, mais qui voulaient absolument une maison, je suppose que cette forme de crédit ( sans véritable valeur, toujours le jeu de «Je te vends ce que j’ai acheté à un autre, puis un autre», jusqu’à ce que soit diluée au total la valeur, la vraie. Pas celle dans les livres trafiqués) n’est pas une leçon?
    J’écoutais un débat à Radio-Canada. On revient encore avec cette «confiance».
    C’est comme demander au patient vider de son sang de donner de celui-ci à la Croix-Rouge…
    En attendant, le théâtre de marionnettes tente de nous amuser et de nous consoler.
    Je viens d’y penser: Patch Adams. 🙂
    Avec Robin Williams.
    Je ne devrais pas en rire. Mais l’image s’accorde bien avec la manière de faire clownesque…

    Commentaire par gaetanpelletier — 24-04-09 @ 5:50

  5. @ GP: L’absenthéisme n’est pas une religion, mais c’est certes une position religieuse: Dieu existe.. mais il n’est pas là pour l’instant

    PJCA

    Commentaire par pierrejcallard — 24-04-09 @ 9:11

  6. Oui, je vous avais compris très …vite. Car je partage…
    Je voulais tout simplement signifier que les «notions» de Dieu- mélangé aux réussites de la science – ont mené des gens à un l’athéisme très sec.
    On pense tout pouvoir expliquer par la matière «visible»…
    J’ai dit quelque part que si on me démontait un oiseau et qu’on me le remontait sous mes yeux, ..et qu’il pourrait voler. Alors là… Je resterais croyant en un monde ou des mondes autres…
    Je suis lassé de vivre dans un placard où les gens sont fiers d’affirmer leur athéisme.
    C’est loin d’être une position de «dogme». C’est toute une vie de réflexion et d’expériences…
    Richard Dawkins a beau être habile intellectuellement, mais c’est toujours une vision «expliquée» dans un monde où le matériel n’est que l’ombre de la matière…
    C’est trop long à expliquer…:-)

    Commentaire par gaetanpelletier — 25-04-09 @ 1:39

  7. @ GP: « C’est trop long à expliquer…:-) « … Oui. Je vous comprends très …vite. Car je partage… :-))

    PJCA

    Commentaire par pierrejcallard — 25-04-09 @ 9:55


RSS feed for comments on this post.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.