Nouvelle Societe

21-11-08

LES ÉLECTIONS 2008 AU QUÉBEC – 33 jours et 33 billets – 17

Chaque jour un sujet de réflexion et des questions à se poser…

21 novembre (17/33)

HONNEUR AUX SOLDATS INCONNUS

Patrick Lagacé, sur son blogue de Cyberpresse, nous disait hier du bien d’un Adéquiste. Sébastien Proulx, candidat dans Trois-Rivières. J’en suis bien heureux. Pas parce que je suis adéquiste, je ne le suis vraiment pas, même si je souhaitais, après les dernieres élections, que PQ et ADQ s’allient pour nous débarrasser de Charest dont je prévoyais lévolution vers la non signifiance. Pas parce que j’aime particulièrement Sébastien – je ne le connais pas – mais parce que je pense qu’il est bon qu’un citoyen insoumis du Royaume Gesca sorte du prêt-à-porter et nous parle d’un candidat.

Pas d’un parti, mais d’un candidat au poste oublié de député. C’est une bonne nouvelle qu’on se souvienne que, même si on les traite comme des jetons dans les parties de poker-menteur que jouent les partis politiques, leur fonction de député a un sens et ils devraient avoir un autre rôle que de se lever l’Assemblée pour voter comme on leur dit de le faire. Les députés devraient être indépendants, ils devraient être élus pour représenter leurs électeurs et voter les lois qu’il considèrent les bonnes, sans être inféodés à un parti.

Évidemment, ce n’est pas le cas. Mais ça pourrait le devenir, si on repensait cette mochetée de démocratie que nous avons et qui n’est qu’une mauvaise plaisanterie. Bonne idée, donc, que profitant de ces élections – qui n’ont aucun autre enjeu que de dispenser le gouvernement de nous rendre plus tard des comptes, quand la crise commencera vraiment a faire des ravages – on parle un peu des candidats qui ont une valeur personnelle, sans égard au parti dont ils portent l’étendard.

Ayons une bonne pensée pour les poilus qui se débattent dans les tranchées de cette guerre électorale, moins cruelle, bien sûr, mais aussi bête que la Guerre de 14-18 dont Brassens nous vantait les « mérites ». Une bonne pensée pour Sebastien Proulx, qui est peut-être un élément de la réserve pour l’après-crise, puisque Patrick l’a remarqué, et pour autres aussi, dans tous les partis, que nous ne connaissons pas assez et qui nous consoleraient peut-être de ceux que nous connaissons trop…

Guy A. Lepage devrait nous présenter en gerbes quelques-un de ces jeunes génies qui ont encore une pensée personnelle. Nous les présenter 4 ou 5 à la fois, pour qu’on puisse les comparer… Ce sont eux les options pour l’avenir. Invictis cras victoribus

(Cette petite perle en latin est juste une devinette pour ceux qui m’accusent d’utiliser des mots qui tiendraient jusqu’à Pontoise et des citations abstruses…) ☺

Pierre JC Allard

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.