Nouvelle Societe

17-11-08

LES ÉLECTIONS 2008 AU QUÉBEC – 33 jours et 33 billets – 13

Chaque jour un sujet de réflexion et des questions à se poser…

17 novembre (13/33)

QS: UN TEMPS POUR FAIRE DES PLANS

Depuis maintenant 11 ans que je m‘exprime sur le Web – bien avant que le mot « blog » ne soit même inventé – j’ai reçu plus de 700 00 visites, dont 150 000 depuis un an. Je suis identifié comme « de gauche ». Pourquoi, ne suis-je pas aux barricades avec Québec Solidaire ? Parce que ce n’est pas le moment . Je suis plutôt à tirer QS par la manche en lui soufflant qu’il y a des marées dans la destinée des idées comme des hommes et qu’il devrait regarder l’almanach.

Quand QS a été créé, en 2006, j’ai dit que ce parti ferait peut-être un jour du bien, mais qu’il ferait d’abord du mal en fragmentant la gauche contre une droite en ascension. Ça n’a pas loupé et l’on a eu l’ADQ qui a coiffé le PQ au poteau lors des dernières élections pour devenir l’opposition officielle.

Il a manqué au PQ précisément les 6 comtés que les votes pour QS lui ont fait perdre. Si on n’a pas pleuré dans les chaumières comme Ralph Nader aurait dû pleurer quand il a fait passer Bush contre Gore aux USA, c’est qu’on ne sait pas compter dans les chaumières

On me dira que le Parti Québécois n’est pas la gauche, que l’Action démocratique n’est pas la droite et qu’être la Loyale Opposition de Sa Majesté n’est pas gouverner…. mais vous voulez qu’on recommence ?

Et cette fois c’est pour vrai : les votes pour QS vont sans doute faire la différence entre une victoire libérale et un victoire péquiste. Est-ce qu’on veut que Charest gère cette crise à l’américaine, en lançant les bouées de sauvetage aux institutions financières et aux corporation pendant que les petits écopent ?

S’il est vrai que le mérou, poisson hermaphrodite, naît mâle et devient femelle a 5 ans quand le cerveau se développe, peut-on espérer que les deux cheftaines, pequiste et cuhèciste, vont se battre ensemble le temps de ce scrutin pour nous éviter le pire ?

En deux mouvements. 1) QS retire tous ses candidats à ces élections 2) Le PQ nomme, dans six (6) circonscriptions « sûres » dont ont ils (elles) conviendront, les candidats à « sensibilité QS » que ce parti lui désignera avant de se mettre en dormance.

Résultat : un gouvernement majoritaire ou au moins minoritaire du Parti Québecois. Un Parti Québecois qui reste centriste et n‘effraie donc personne, mais avec une aile gauche qui peut s’exprimer et apporter des idées neuves.

Si on ne le fait pas, j’en concluerai que, contrairement à la rumeur qui circule dans certains milieux surtout universitaires, les femmes, du moins en politique, ne sont sans doute PAS plus intelligentes que les hommes.

Pierre JC Allard

http://nouvellesociete.org

Publicités

7 commentaires »

  1. Je considère QS comme un parti de gauche « imcomplet », il n’a pas l’appui des syndicats,pas de base chez les ouvriers ou les employés.

    Son nationalisme est aussi assez faible, pas d’appui au bloc québéquois au dernières élections. Et on ne l’entend pas plus parler d’indépendance que le PQ.

    Commentaire par Laurent — 19-11-08 @ 9:15

  2. @ Laurent: je suis loin de trouver QS parfait et, comme je le dis clairement, je trouve qu’il peut aider significativement les libéraux a garder le pouvoir, ce que je trouve néfaste, surtout durant la crise qui commence. Cela dit, il y a quelques bonnes idées qui sortent de QS, Amir Khadir est certainement le leader de gauche le plus articulé que nous ayons et Madamne David au sein du PQ ferait un heureux contrepoids à Madame Marois.

    Ce qui caractérise la qauche québécoise, s’est son incapacité a travailler de façon stratégique et l’extreme vulnérabilité de ses sympathisants à la zizanie On a la situation contradictoire caricaturale qu’il faudrait un homme fort pour imposer la concertation et le dialogue ! Notons qu’il y a de nombreux précédents historiques…

    Et quand on regarde bien, l’article ci-dessous n’est pas sans certains atomes crochus avec ce dont nous parlons ici…

    http://nouvellesociete.org/5108.html

    PJCA

    Commentaire par pierrejcallard — 20-11-08 @ 2:18

  3. Que le PQ soit à gauche ou pas est un long débat.

    Ce qui est certain, c’est qu’il ne me séduit pas. Il se revendique lui-même comme une coalition de toutes les tendances confondues. Le SPQ-libre existe déjà, et on voit ce que ça donne. C’est mieux que le parti libéral, mais ce n’est pas tout à fait ce que je veux.

    Si Québec solidaire n’existait pas, je ne voterais pas. Ou j’annulerais mon vote. C’est ce que j’ai fait aux élections fédérales et je le revendique comme choix politique. La division du vote est un faux problème. C’est de dire que la population est captive des tendances politiques qui existent. Pourtant, le taux de participation démontre que ce ne sont pas tous les électeurs qui exerceront leur droit de vote, et ce n’est pas toujours les mêmes personnes qui restent à la maison le jour de vote. Quand j’entends le monde se plaindre de la division du vote, j’ai toujours l’impression que cette personne plaide contre la démocratie. Que voulez-vous? Une dictature? Une oligarchie?

    Vous allez peut-être me répondre que je devrais voter pour le PQ et attendre qu’il soit au pouvoir pour qu’il change notre système électoral et le rende proportionnel… Mais il ne l’a toujours pas fait et ne veut le faire qu’en théorie. En pratique, la proportionnelle serait à leur désavantage. Je préfère donc ne pas retenir mon souffle et appuyer un parti dans lequel j’ai une voix. Marchera, marchera pas, c’est le seul parti que je connais qui offre une démarche de démocratie participative qui laisse vraiment de la place aux membres. Juste là, ça mérite mon vote.

    Et pour la forme, de ce que je sais, Québec solidaire ne s’est jamais dit fermé à l’idée de faire des concessions politiques, ni avec PQ, ni avec le parti Vert. Mais les égos étant ce qu’ils sont, là non plus, je ne retiendrai pas mon souffle.

    À mon avis, une chose demeure claire. Il manque une étape à votre plan. Une fois les six députés PQ-QS élus, ceux-ci devront garder leur indépendance et le PQ devra accepter de les voir voter contre la ligne de parti. Exemple facile, Québec solidaire est contre le plan Nord, contre les baisses d’impôt, pour la gratuité scolaire, pour la nationalisation de l’éolien, pour un pôle d’achat de médicament, etc. Et c’est ça que je veux qu’ils aillent défendre quand ils seront au parlement.

    Je le dis et je le répète, Québec solidaire n’est pas un repaire de péquiste déçu. Il est bien plus constitué de démocrate déçu qui rêve de politique autrement, d’une société différente, d’un discours renouvellé.

    Commentaire par Eve-Lyne — 27-11-08 @ 6:20

  4. @ Eve-lyne. Je pense que nous confonons deux choses.1) Une vision de l’avenir de la société, exprimée en certaines mesures pour lesquelles on est prêt à se battre et 2) les décision concrètes qui permettent de gérer l’État et qui, dans une démocratie devraient être soutenues par une majorité de la population.

    Concernant la vision de l’avenir, je suis favorable à la majorité des idées de QS et, quand je m’en éloigne, c’est presque toujours parce que le projet de Nouvelle Société que je défends va encore plus loin !

    Concernant les décisions concrètes qui doivent être prises MAINTENANT, cependant, le choix doit se faire entre celles qui peuvent raisonnablement être soutenus par une majorité de la population. Les projets de QS ne sont pas dans cette situation. Répéter que c’est ceux qu’on voudrait est futile. Votre vote n’est utile que s »il est accordé à l’un ou l’autre des projets qui le sont.

    Le choix réel aujourd’hui est entre PQ et PLQ. Repondre QS n’a pas plus de sens que de répondre « Obama » si on vous demande de choisir entre Dion et Harper. Les soutions du PQ, même insatisfaisantes, sont généralement moins néfastes que celles du PLQ. Si en privant le PQ de 5t% du vote vous faites triompher le PLQ, croyez-vous que vous aurez fait ce qu’il fallait faire ?

    Commentaire par pierrejcallard — 27-11-08 @ 7:19

  5. Sommes-nous en démocratie? Si oui, alors je maintiens mon choix.

    Le choix réel est entre le staut quo (PLQ et PQ) et le changement (QS et le parti Vert). Je trouve que les PQ et le PLQ, c’est du pareil au même. La grande différence entre les deux, c’est comment ils se justifient. Le PQ s’excuse d’être à droite, de devoir faire le déficit zéro, d’augmenter les frais de scolarité, de ne pas donner l’augmentation de salaire qu’ils « voudraient » offrir, etc. Le PLQ le fait et c’est ça qui est ça.

    Je me demande vraiment si on ne devrait pas renommer le PLQ, « Le centre » et le PQ « Le reste ». Comme ça, ce serait clair. Nous serions dans un système d’alternance au pouvoir très simple et la division du vote se ferait naturellement entre ceux qui aime le gouvernement et les autres. Le PQ n’attend que ça: http://www.cyberpresse.ca/le-soleil/dossiers/elections-quebecoises/200811/27/01-805126-la-chef-du-pq-tend-la-main-a-quebec-solidaire-et-au-parti-vert.php

    Commentaire par Eve-Lyne — 28-11-08 @ 11:05

  6. @ Eve-lyne. Non. Nous ne sommes certainement pas dans une démocratie. Vous avez, toutefois, le droit de choisir entre blanc bonnet et bonnet blanc et donc de décider de quelques variantes mineures au plan préparé et appliqué par les fonctionnaires de l’establishment (voir billet précédent), ainsi que de la photo de PM que vous voulez voir sur la couverture. Si vous croyez vraiment que les élections pourraient changer quoi que ce soit, je comprend votre réticence a des accommodements… mais vous laissez vos rêves influer sur la réalité. Danger d’apnée.

    Courage, ça va bientôt changer. En attendant, pourquoi pas une suggestion pour un « leader neuf » ? ( Voir billet 24, aujourd’hui )

    PJCA

    http://les7duquebec.wordpress.com/2008/11/03/si-les-elections-pouvaient-changer-quoi-que-ce-soit/

    Commentaire par pierrejcallard — 28-11-08 @ 11:44

  7. Moi, je crois en Françoise David comme « leader neuf », car j’imagine que vous ne vous limitez pas juste aux « hommes » politiques? Rappelons aussi que Françoise David n’est que porte parole d’un comité de coordination de 13 personnes (si mon souvenir est exact) qui prend les décisions en commun. C’est donc une voix d’une voie.

    Personnellement, je ne crois pas tellement à cette démocratie et je n’ai pas envie de la cautionner en allant voter. Je n’en peux plus de me faire rabattre les oreilles avec les sufragettes, les noirs et l’Afrique du sud pour justifier le fait d’aller voter. Bien entendu, que je ne souhaite pas qu’on nous retire le droit de vote, bien entendu que vaut mieux voter à tous les quatre ans plutôt que d’être en dictature, mais la démocratie n’est pas un fin, c’est un processus, et ce processus semble avoir stagné au vote à tous les quatre ans. Habituellement, donc, j’annule mon vote et c’est un choix politique qui me semble tout autant valable que de voter pour des partis dans lesquels je n’ai aucune confiance.

    Mais pas cette fois. Parce que je crois en Québec solidaire. Je sais très bien que ça ne fonctionnera pas. Je suis au courant qu’ils ne formeront ni le gouvernement, ni l’opposition. Par contre, je sais que chaque vote donne 0,50$ par année au parti, et aussi que les députés ont des sommes pour investir dans leurs circonscriptions, qu’ils ont des budget de recherche et des salaires pour leurs attachés. Tout ça, je veux le donner à Québec solidaire. Je veux aussi voir si ils seront capable de mettre en place une certaine forme de démocratie participative dans leurs circonscriptions.

    Changera les choses ou pas? On verra dans un an. Mais donnons-nous la chance de voir.

    Commentaire par Eve-Lyne — 28-11-08 @ 12:29


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.