Nouvelle Societe

16-11-08

LES ÉLECTIONS 2008 AU QUÉBEC – 33 jours et 33 billets – 12

Chaque jour un sujet de réflexion et des questions à se poser…

16 novembre (12/33)

LA JOIE ÉLECTORALE

Au Nicaragua, le 8 décembre est une espèce de Halloween pour grandes personnes. On va de maisons en maisons, en se faisant inviter pour un pot. La phrase–sesame pour être accueillie est : Que causa tanta alegria ? (Quelle est la cause de tant de joie ?) Personne ne répond. Allez donc savoir pourquoi on est content ! La foi…

Il faut en effet une grande foi pour bien comprendre le plaisir qu’il y a à concevoir sans péché… mais on peut prendre un pot entre voisins. C’est ça, sans doute, la joie dont on parle. Il va nous falloir une grande foi, nous aussi, le 8 décembre, pour penser que le gouvernement qu’on aura conçu n’aura pas le péché originel.

Plusieurs péchés, dont le plus évident sera de ne pas avoir été désiré et, tout de suite après, celui de naître d’un père qu’on n’aime pas tellement. Ajoutons-y que le Belle Province aura été engrossée sans préliminaires affriolants, sans qu’on lui récite d’autre aubade qu’une liste d’épicerie de ce qu’elle mange tous les jours et un rappel du prix des semences.

Tu veux plus de soins de santé ? Tu es folle Marie ? Tu ne vas pas me tomber malade pendant qu’on fait le tabac ? Plus de liberté ? C’est le travail qui libère, Marie, on te l’a déjà dit… T’auras des sous, Marie – on les prendra dans ta dot – et tu ne manqueras pas de lessive. Pour le reste on verra

Et ce gouvernement qui sera conçu sans plaisir va trainer l’hérédité de la manipulation. Des yeux qui ne regardent qu’à droite. Des oreilles qui n’entendent que le langage du fric. Un langue qui dénonce les options politiques mal-pensantes. Des mains pour prendre tout que qui peut être arraché aux plus faibles. Surtout, le gène récessif qui vient de Papy Maurice et qui fait que la démocratie disparaît une génération sur trois, quand il y a une crise et qu’on nous dit que doit finir le temps des folies. Nous avons besoin d’une sérieuse rédemption.

Moi, ce qui me causerait une grande joie, ce serait qu’un mécène – ou un commanditaire avisé – paye le temps d’antenne et mette en onde un Débat des Méprisés, avec les Verts et le QS. En y invitant peut-être aussi Mario, que les médias traitent aujourd’hui si mal. Un débat où les Petits ne se taperaient pas dessus, mais nous diraient seulement tout le mal que font les Grands. Tout le mal que les bien-pensants font aux défavorisés, à l’environnement et aux valeurs du Québec. Et je pense qu’on serait nombreux a prendre un pot en écoutant ce débat ¡ Que alegria !

Pierre JC Allard

4 commentaires »

  1. Bonjour M. Allard,
    Je viens à peine de vous découvrir (via Le Devoir et Vigile, en fait depuis à peine 24 heures, et commencé à vous lire, particulièrement sous le thème « travail garanti », ainsi que celui de Nouvelle Société.
    Je trouve vos propos fort à propos ! et vais continuer à vous fréquenter, jusqu’à déception (si ça se produit).
    Je vis en milieu insulaire (les Îles) et suis engagé depuis 5 ans dans le dossier des hydrocarbures qui nous menace et nous empoisonne. Depuis plus de 30 ans, je suis engagé socialement et écologiquement dans ce milieu fragile. Intervenant social dans le secteur de l’éducation des adultes, j’ai passé ma vie professionnelle à aider les plus démunis à se prendre en mains, à apprendre et à se positionner sur le marché local du travail.
    Aujourd’hui, retraité, je mets mes talents, connaissance et expériences au service de l’environnement et du communautaire, toujours, mais aussi à épauler la voix citoyenne qui en est à ses balbutiements mais commence à se faire valoir (notamment dans le dossier des hydrocarbures). Nous cherchons aussi à tirer notre épingle du jeu, en lorgnant sur des voies alternatives (monnaie locale, etc.)pouvant nous sortir gagnants du système dominant. Vos écrits sont éclairants.
    Un nouveau lecteur,
    Raymond Gauthier
    Îles-de-la-Madeleine

    Commentaire par Raymond Gauthier — 16-11-08 @ 11:13

  2. Merci pour ce commentaire; je suis heureux d’avoir touché des sujets qui vous intéressent. Les Iles seraient en effet un endroit parfait pour une expérience de monnaie locale http://nouvellesociete.org/5066.html

    Vous me dites être engagé « socialement et écologiquement »; j’ai appris il y a dix minutes a peine que le Parti Vert cherche quelqu’un ayant votre profil comme candidat dans Bonaventure…

    PJCA

    Commentaire par pierrejcallard — 16-11-08 @ 6:27

  3. Cher M. Allard,
    Je n’ai aucun intérêt à faire de la politique partisane et, si je le faisais (fiction), je serais plutôt attiré par Québec Solidaire. Je suis un indépendantiste de la première heure, mais je ne crois plus depuis longtemps que c’est le PQ qui nous sortira du fédéralisme actuel. QS, tout en étant souverainiste, a l’avantage, à mes yeux, d’avoir un contenu et une vision social-démocrate et verte, ce qu’a depuis longtemps perdu le PQ. Il vaut mieux repartir à neuf : le PQ est déjà un vieux parti. Quant au PV, bien qu’écolo, il ne loge nulle part.
    RG

    Commentaire par Raymond Gauthier — 16-11-08 @ 7:52

  4. @ Raymond Gauthier. Les Verts ne sont pas actuellement une option de gouvernance. Voter pour eux , comme je l’ai écrit sur e blogue il y a quelques jours, c’est contribuer au financement de ce qui peut devenir une pépinière où faire éclore des talents et des idées nouvelles

    PJCA

    Commentaire par pierrejcallard — 17-11-08 @ 12:23


RSS feed for comments on this post.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.