Nouvelle Societe

28-03-05

24 AE de production et d’achat

Filed under: Auteur — pierrejcallard @ 8:00

Des AE vont regrouper non seulement des voisins, mais aussi des « coéquipiers ». L’avenir du marché du travail, nous en avons parlé ailleurs, c’est le travail autonome. C’est aussi des équipes multidisciplinaires de travail, constituées de travailleurs spécialisés dont les taches s’imbriquent, pour introduire au sein des grandes entreprises les conditions et la motivation propres au travail autonome.

Au sein d’une entreprise, ce sont des équipes multidisciplinaires qui offriront aux travailleurs un contexte d’autant plus gratifiant qu’une plus grande liberté de gestion interne leur sera accordée et ces équipes en seront d’autant plus performantes. On peut voir ces équipes comme de mini-entreprises au sein d’une grande entreprise. Il sera important que leur structure soit souple et leur encadrement légal simple.

On trouvera avantage à les traiter comme des AE et ce sont quelques contrats-types de cette nature, auxquels les intéressés ajouteront les clauses spécifiques de leur choix, qui finiront par s’imposer comme modèles, remplaçant le contrat de travail actuel qui deviendra de moins en moins pertinent dans un système de production tertiaire ou presque chaque participant est différent …et complémentaire.

La complémentarité implicite qui justifie la spécialisation exige des synthèses et la formule la plus simple et efficace de synthèse est que les spécialistes se regroupent et travaillent d’abord en équipes. Dès qu’un problème est quelque peu complexe, ce ne seront plus des individus, mais des ÉQUIPES qui seront seules en mesure d’y apporter la meilleure solution.

Appeler à la rescousse une équipe plutôt qu’un seul expert – pour autant que les compétences des coéquipiers soient complémentaires et que chacun reconnaisse bien quelles sont les siennes – permet d’appliquer plus facilement à la solution des problèmes à résoudre la gamme complète des compétences dont nous disposons. À chaque problème simple, un spécialiste, mais à chaque problème complexe, une équipe de spécialistes. C’est dans cette voie que nous nous engagerons car n’y a pas vraiment d’alternative.

Toute production industrielle est déjà une telle synthèse de multiples compétences qui convergent vers un objectif, lequel, dans le cas d’une entreprise industrielle, est la fabrication et la vente du produit. Ce qui va changer, dans un nouveau système de production, c’est la taille optimale des équipes et leur fluidité.

La taille de l’équipe idéale va diminuer, parce que la motivation devenant le premier facteur de productivité et les apports « humains » (créativité initiative interaction ) y prenant plus de place, une équipe ne sera parfaitement efficace que si se crée entre tous les membres une relation directe qui rendra toute autre coordination technique superflue. Cette relation directe entre chaque équipier signifie que la complexité des interactions au sein du groupe augmente comme la factorielle (!) du nombre des équipiers. Les équipes où l’on voudrait réunir trop de participants actifs ne seront pas fonctionelles.

La taille de ces équipes variera, mais dans une fourchette étroite. La taille idéale est celle qui favorise la créativité, l’initiative, la relation à échelle humaine, tout en permettant des économies d’échelle sur le soutien à la gestion, le secrétariat, la recherche et en étalant les coûts du risque financier que l’équipe doit supporter pour ses équipements et la diffusion d’une image de marque.

Alors que leur taille diminuera vers celle du module de travail adéquat, la fluidité des équipes devra augmenter, parce que le propre des services est justement qu’ils constituent des « produits » uniques, chacun tiré à un seul exemplaire, répondant à une demande spécifique. Il y a des similitudes entre les demandes, sans quoi l’équipe n’aurait aucune permanence (un cas que nous verrons ailleurs). mais l’équipe-type doit être mise en place comme un groupe ouvert, auquel on peut faire des ajouts ou dont on peut n’utiliser qu’une partie des ressources.

On peut s’en remettre largement aux travailleurs et aux entreprises pour qu’apparaissent les équipes: elles y existent déjà en germes, c’est leur statut au sein de l’entreprise qui est à définir. Certaines équipes naîtront de la scission par paliers des corporations existantes, puis de nouvelles entités se créeront qui obéiront dès le départ aux mêmes règles, s’ajustant par essais successifs à la taille et à la forme qui seront les plus efficaces. Cette création d’équipes en allant du grand vers le petit est dans le sens de l’autonomie et de l’entreprenariat et rencontrera ici peu d’obstacles. Des équipes dont se former chacune sera une Association d’Encadrement (AE)

On a un autre cas de figure de la convention sélective, quand des consommateurs s’unissent et se constitueront en AE pour acheter en gros et obtenir des conditions préférentielles. La coopérative d’achat existe depuis déjà des lustres; son évolution, comme celle des autres idées originales qui ont émaillé l’histoire récente du commerce de détail, a connu bien des péripéties.

Bien malin qui pourrait prédire aujourd’hui la forme que revêtira la coopérative d’achat dans 10 ans, quand on aura introduit les nouvelles approches qu’on voit déjà se dessiner, dont au premier plan celle du « e-commerce ».  Les montants en jeu sont déjà important, ils le deviendront avantage. Les transactions deviendront plus rapides. La sécurité des échanges sur le Web exigera des effort constants, des particiens aguerris. Quoi que devienne la coopérative d’achat, il semble inévitable que le lien entre les co-acheteurs doive acquérir une forme qui réponde à s spécificité.

Le contrat que passeront les coopérants, entre eux, ou avec une entité à qui ils auront confié le pouvoir de gérer leurs inter-relations, sera aussi une convention sélective et leur association sera aussi un type de AE.

Pierre JC Allard

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.