Nouvelle Societe

28-03-05

22 Des AE partout

Filed under: Auteur — pierrejcallard @ 7:31

Il y aura des milliers de AE. Encadrer une relation affective comme le mariage traditionnel est l’exemple d’une AE assumant  une fonction importante, mais rien n’interdit de créer une AE pour des motifs moins sérieux, puisque sa création est une procédure SIMPLE . Elle ne produit ses effets face au tiers que si on l’enregistre, mais elle vaut entre les membres qui y ont acquiescé, dès qu’ils l’ont mise par écrit et l’ont signée.

L’espace libertaire de la société va foisonner d’occasions de créer des AE, car à côté de ceux qu’on aime, il y a aussi ceux avec qui l’on partage des intérêts communs et avec qui, pour cette raison, on va choisir de s’associer  en signant des contrats.  Des contrats qu’on pourrait appeler « d’intérêt vicinal », « d’intérêt professionnel », « d’intérêt mercantile », « d’intérêt intellectuel », mais qui auront tous en commun d’être des conventions « sélectives »: des ententes qu’on passe avec qui on veut, selon les règles qu’on veut, pour faire ce qu’on veut..

On peut créer une AE pour bâtir un mur mitoyen, collectionner des cartes postales, coordonner les efforts en vue d’obtenir une piste cyclable ou pour encadrer l’organisation de dégustations de vins et fromages. 

On peut être soi-même une AE pour limiter sa responsabilité dans une affaire, comme nous en parlons ailleurs.

Une AE permet de s’inscrire dans la structure du pouvoir. Une AE qui organise des dégustations de vins et fromage au palier d’un village, par exemple, peut devenir membre d’une AE qui se donne pour mandat de réunir des associations similaires à l’échelle régionale, puis nationale.  La nationale peut se joindre à une « Confrérie internationale des dégustateurs de vins et fromages« .  Pour la petite AE du village, c’est une petite voix au chapitre et sans doute, à l’occasion, quelques bouteilles de Beaujolais gratuites, mais c’est plus que ça…

Il ne faut pas oublier le caractère multidimensionnel de la démarche « gigogne ».  Toute AE qui s’intéresse à la dégustation du fromage, à quelque palier que ce soit, peut bien appartenir à une AE plus englobante, réunissant aussi ceux qui produisent, vendent ou font la publicité des produits laitiers.  Celle-ci, à son tour, peut etre membre d’une « Association mondiale pour la qualité des produits alimentaires », une association regroupant par paliers successifs des millions de membres et dont un froncement de sourcil fera alors frémir Kellog, Nestle ou Cargill.

Et la petite AE locale de dégustateurs de vins et fromages qui se joint à des grands sur la base du produit, n’en est pas privée pour autant de se joindre, en compagnie d’autres AE locales, à une association régionale dont les membres ont en commun de promouvoir, par exemple, les relations sociales… une association qui deviendra elle aussi, par AE interposées,  partie d’une pyramide a vocation globale

Les AE vont s’agglomérer simultanément dans toutes les dimensions, selon une démarche qui ne sera pas sans rappeler le résultat d’une recherche par mots-clefs.

 Il n’y a pas d’autre limite à la densité du réseau d’interactions qui peut ainsi être mis en place que le goût de le faire et chaque nouvelle maille ajoute au pouvoir de la société civile gigogne face au pouvoir de l’État.

Car les membres des AE peuvent simplement bavarder, mais une association peut aussi se donner le mandat, par exemple, d’acheter les récoltes sur pied, les grappes en vigne et les génisses gestantes. Les AE peuvent contrôler, par leur pouvoir de persuasion, mais aussi par leur pouvoir d’achat, les normes de chaptalisation du vin et la teneur en sel du Roquefort. 

 Jusqu’où peuvent-elles aller? Jusqu’où l’État peut-il les laisser faire?

La limite théorique, c’est le respect de la liberté des autres. En pratique, c’est l’évolution de la situation qui dictera ce qu’il faudra faire.  L’individu est souverain et que tout ce que n’interdit pas le contrat social est permis. Il faudra être prudent au moment de rédiger ce contrat …

La prolifération de AE, encadrant les relations d’intérêt même les plus banales, n’est pas une évolution anodine.  En effet, les AE à buts lucratifs auront les même possibilités de fusion, d’agglomération et donc de création d’une base de pouvoir significative que celles visant à satisfaire des besoins affectifs….

Groupes d’affinités et AE vont constituer la structure gigogne de la société civile et devenir la caution de la liberté et de la démocratie. Elles répondent  à des besoins différents et, ensemble, elles offrent à l’individu les avenues complémentaires dont il a besoin pour exprimer ses multiples appartenances.

Le groupe d’affinité est informel ; on y entre et on en sort librement. C’est essentiellement un lobby, un outil de pression dont le pouvoir est indirect, ne pouvant se manifester que pour modifier le comportement de  l’État  dans ce qui constitue « l’espace démocratique » de la société. Il n’est pas impossible que certains groupes d’affinité, évoluent pour devenir des associations d’encadrement (AE), mais leur finalité changera alors et de même leurs moyens d’action.

Il est évident que les AE agiront souvent elles-mêmes comme des lobbies, mais ce ne sera pour eux qu’un outil parmi d’autres : les AE peuvent produire des réalisations tangibles.  L’adhésion à une AE, est un contrat ferme liant les parties et celles-ci ont la responsabilité de rédiger, de conclure, de respecter et au besoin d’imposer le respect de ce contrat.  Le pouvoir d’une AE est direct, structurant une parcelle de ce que nous avons appelé l’espace libertaire. Dans le champ de leur compétence, les AE les plus « globales » acquerront la légitimité de s’affirmer, si nécessaire, face à l’État lui-même.

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.