Nouvelle Societe

28-03-05

19 Le pouvoir des fratries

Filed under: Auteur — pierrejcallard @ 8:58

Ces fratries vont déterminer des loyautés précaires. Des engouements qui dureront le temps d’une nova, mais seront, pendant qu’elles durent une force qu’on ne pourra négliger. D’autant plus que les groupes d’affinité vont nécessairement tendre à s’apparenter pour promouvoir des intérêts communs ou faciliter à leurs membres respectifs l’élargissement de leur domaine d’intérêt, créant des blocs quasi-permanents encore plus puissants.

Cette tendance est déjà bien perceptible sur le Web, les sites d’affinités se renvoyant sans cesse l’ascenseur. Ainsi une « Fédération mondiale des Échecs » et une « Fédération mondiale du Go » ont tout à gagner à s’échanger la liste de leurs membres. De même une Association pour la promotion du Jazz eut le faire avec toute association pour la promotion de quelque forme de musique que ce soit, ou même avec une association pour la promotion de toute forme de culture.

Les groupes d’affinité ont d’autant plus une propension à s’agglutiner qu’ils sont plastiques, adaptables aux circonstances et ne rendent de compte à personne. Le pouvoir de ces groupes d’affinité qui s’unissent est plus grand que la somme des pouvoirs de leurs parties. Ce n’est que question de temps avant que ces fratries ne commencent sérieusement à utiliser leur pouvoir. Ce phénomène va devenir important. Il va déferler sur le monde et devenir quelque chose avec lequel il faudra compter. 

 Le thème rassembleur n’a d’autre importance que l’émotion qu’il suscite

Quelles sont les fratries qui prendront de l’importance? Celles qui pourront résoudre la contradiction apparente entre une expansion débridée – nécessaire pour leur donner le pouvoir du nombre, – et l’encadrement personnalisé qui assure la loyauté des membres et qui n’est possible qu’à l’intérieur de groupes restreints de taille « familiale », quand un réseau de liens personnels peut s’établir entre les participants.

Les groupes d’affinités qui réussiront le mieux seront ceux qui sauront mettre en place une structure par paliers, comme l’ont fait au cours de l’Histoire toutes les organisations qui ont réussi. Il faut donc s’attendre à ce qu’advienne simultanément une fusion des petits groupes apparentés qui voudront se donner une image plus convaincante… et une « fission » des grands mouvements d’envergure mondiale qui, dès qu’ils sentiront l’odeur du pouvoir, se hâteront de créer des structures nationales, puis des chapitres locaux pour encadrer et utiliser ce potentiel de bonne volonté et de pouvoir qui leur échoit.   Une recette pour l’explosion… et la massse est critique.

Imaginez, d’une part, des « Associations internationales » visant la promotion d’un sport quel qu’il soit et regroupant les organisation nationales idoines de chaque pays, chacune de celle-ci structurée en autant de groupements locaux que la situation pourra en suggérer. Imaginez simultanément, d’autre part, des « Fédérations nationales » regroupant toutes les organisations sportives d’un même pays, dont chacune fait la promotion d’un sport particulier, mais partageant aussi ses membres, selon les besoins, en autant de sous-ensemble qu’il y a de variantes à ces divers sports.  Jusqu’au niveau où l’on touche l’unique, l’excentrique, la passion…

Coupez dans une autre dimension en regroupant, sans référence à un sport ou à un pays en particulier, les « jeunes sportifs », « les femmes sportives », les Jaunes, les Noirs, les Handicapés , les Gais, les Adventistes du 7 ème jour, les Gauchers sportifs… le prétexte importe peu ; il ne s’agit que de créer une appartenance sur mesure, où chacun peut prioriser ce qui le motive.

Imaginez maintenant une « Confédération mondiale des sports » qui regroupe tout ça et qui peut lancer des messages ciblés à tous ces gens. Il fallait, jusqu’à tout récemment, bien du temps et du travail pour faire signer une pétition; une structure utilisant l’Internet et la loyauté des gens envers leurs groupes d’affinité respectifs pourra unir en quelque jours, au soutien d’une revendication, 10, 20 et demain 100 millions de personnes.

Elle pourra prouver, par exemple, avant que les médias officiels n’aient pu manipuler l’opinion publique, que les « sportifs du monde » s’opposent au boycottage des Jeux Olympiques, à l’exclusion de qui que ce soit de quoi que ce soit ou que sais-je…  Si tous ceux qu’intéresse un sport ou un autre peuvent ainsi recevoir un mot d’ordre, le nombre de gens que cette initiative pourrait mobiliser est tel qu’ il n’y a pas un gouvernement démocratique au monde que ce lobby ne fera pas trembler.

Et ce qui est vrai pour le sport peut l’être dans TOUS les domaines. Les groupes d’affinité vont constituer un aspect incontournable de la structure-gigogne qui encadrera les activités dans l’espace libertaire. Ils vont représenter la composante émotive, passionnées, enthousiaste, innovatrice… et irrationnelle de l’être humain que la gouvernance aujourd’hui manipule.

Le Pouvoir, qui manipule toujours pour un but occulte, ne pourra faire échec aux levées de bouclier des fratries qui s’appuieront sur des émotions  déja éveillées par des événements et qui n’auront d’autres  objectifs que ceux qu’elles affichent. Dans l’humus bien fertile de l’espace libertaire, le pouvoir imprévisible de ces groupes d’affinité va se développer sans encombres.

Pierre JC Allard

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.