Nouvelle Societe

28-03-05

04 Le pouvoir vagabond

Filed under: Auteur — pierrejcallard @ 8:25

Le pouvoir est simplement l’autre face de la liberté.  Qui l’exerce? Comment est-il structuré? Pourquoi et comment une Nouvelle Société changera-t-elle la structure du pouvoir que nous connaissons? 

La structure du pouvoir, c’est d’abord une hiérarchie bien visible qui inclut l’État, bien sûr, mais aussi les administrations régionales et locales ainsi que certains corps constitués dotés de pouvoirs de réglementation. La structure du pouvoir, c’est également – lovés à tous les niveau,  dans les interstices de cette hiérarchie visible, tous ceux qui restent invisibles mais à qui leur richesse, leurs connaissances, leur prestige confèrent une autorité.

Qui exerce le pouvoir? Ceux qui ont la force de trouver et de prendre leur place dans les coins clairs ou sombres de cette structure. On peut parler de « force », mais il ne faut pas ici pas penser « muscles », ou même « armes »; dans une collectivité quelque peu complexe, la seule véritable force vient des appuis dont on dispose. La politique est l’art et la science des alliances.  Cux qui détiennent le pouvoir au sein d’une société sont ceux qui bénéficient d’un certain consensus.

Personne ne garde sa place, ni l’autorité  dont il peut disposer en société, s’il n’est en quelque adoubé chaque jour par ceux sur l’appui desquels il compte pour maintenir sa position. 

Ce qui est vrai pour chacun l’est aussi pour la structure elle-même. Non seulement les uns sont-ils constamment remplacés par les autres qui viennent occuper la place que ceux-là croyaient détenir à jamais dans la structure du pouvoir, mais des pans entiers de cette structure peuvent être mis au rancart, ou leur importance relative être dramatiquement augmentée ou réduite.  Être pape ou brigand, au temps de Pablo Escobar, n’a pas le même sens qu’à l’époque de Jules II…

Parce que toute cette structure du pouvoir repose sur des consensus, le pouvoir, dans une société, tend à se déplacer lentement mais sûrement, vers ceux qu’une « majorité effective » de la population  croit les plus aptes à diriger cette société et à vaincre les obstacles auxquels celle-ci est confrontée. Le pouvoir n’est jamais un acquis; il vagabonde.  Quels sont les facteurs qui amènent ce déplacement du pouvoir? 

Une collectivité évolue en fonction de sa dynamique interne – ses principes, ses critères, l’impact de ses mythes fondateurs, etc. – mais elle réagit aussi à des influences « externes ». La plus significative de ces influences  externes est la technologie dont une société dispose.

Chaque nouvelle avance technologique offre à la collectivité de nouveaux moyens d’atteindre le but implicite qu’elle s’était fixé et suggère donc que soit modifié cet agencement des apports complémentaires de ses sociétaires qui est la première raison d’être d’une société. Quand, de découvertes en découvertes, le but que s’était fixé une collectivité est atteint, elle s’en fixe un nouveau. Ce nouveau but réclame de nouveaux moyens, un nouvel agencement des ressources, une nouvelle division du travail; on peut alors parler d’une « nouvelle société ».

Quand le but de la « vieille société » est atteint, ce qui était jusque là prioritaire devient tout à coup trivial et de nouvelles priorités font consensus. Ceux qui ont la compétence de relever les nouveaux défis et de diriger la société vers le nouveau but implicite que celle-ci se fixe alors, utilisent ce nouveau consensus pour souder de nouvelles alliances et accéder au pouvoir.

Ceux qui viennent ainsi apporter de nouvelles réponses à de nouvelles questions organisent alors, pour leurs fins et à leur convenance, une hiérarchie formelle différente. Visible, mais qui aura aussi ses coins obscurs où viendront se nicher discrètement ceux que la population craint ou révère et qui en tirent autorité; on peut alors parler d’une nouvelle structure du pouvoir.
 C’est la mutation que nous sommes à vivre. Un évolution vers la liberté

Pourquoi une Nouvelle Société évolue-t-elle vers une structure plus libertaire? Parce que la structure actuelle est devenu désuète avec l’abondance. La liberté est devenue inéluctable, parce que la richesse rend libre, que nous sommes devenus incroyablement riches et que nous sommes sur le point de nous en apercevoir. On bâtira une Nouvelle Société, dès que nos yeux se seront ouverts et que nous aurons accepté cette réalité nouvelle que nous sommes riches.

Parce que nous avons acquis la richesse nous aurons la liberté. La société industrielle nous a rendu riches et, pour compléter, les techniques d’information et de communication modernes permettent maintenant de distancer les contrôles du pouvoir et d’accroître la diversité de notre collectivité sans que celle-ci perde sa cohésion. Nous ne serons pas parfaitement libres, dans une Nouvelle Société ; mais, selon les critères du Système actuel, nous serons dangereusement plus libres qu’aujourd’hui.

Dangereusement ?  Très.  Parce que, dans une société comme la nôtre, bâtie non sur la menace et le châtiment, mais sur la promesse et la récompense avec le renforcement du besoin non satisfait, on peut craindre à bon droit  que celui qui a moins de besoins n’obéisse plus.  La richesse rend libre… mais elle peut créer l’anarchie. … Le Système a peur de la liberté, parce qu’il ne maîtrise pas  encore bien les exigencee de la survie  dans l’abondance; c’est pour ça que, paradoxalement, le Système qui nous enrichit nous préfère pauvres.

Quoi que veuille le Système, toutefois, il n’empêchera pas qu’émerge une nouvelle structure du pouvoir. Une structure qui prendra en compte cette  abondance que nous avons atteinte et qui nous permettra la liberté que nous avons toujours voulue.

Pierre JC Allard

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.