Nouvelle Societe

01-07-04

Saint Maurice Jour 8

Filed under: Auteur — pierrejcallard @ 1:30

AUJOURDUI, 31 mai 2004

Jour 8 de la campagne

Santo Duplicità


Depuis 2 ans, je passe plusieurs mois par année en Italie. Milan, pour être exact, où ma fille est consul du Canada. Jolie ville Milan et, en plein milieu, une vieille forteresse: le chateau/palais des Sforza. Belles pierres, beaux jardins, mais, si je vous en parle, ce n’est pas pour l’architecture: c’est pour l’Histoire. Sur 30 mètres, en une douzaine de panneaux, on offre au touriste en dégustation l’histoire du château. WOW !

Des Visconti à Napoléon, des Autrichiens aux Espagnols en passant par les Français, on en a tué du monde au château ! Remarquez que ça se faisait beaucoup à l’époque; l’intérêt du château ne vient pas des meurtres qu’on y a commis, mais de la manière dont on s’y est entretué. Par le poison, le couteau, le mousquet… mais toujours avec une omniprésente fourberie. Le château est un monument à la duplicité.

Je ne vous raconterai pas tout le « soap », mais le thème principal est du type suivant: le duc fout sa femme au donjon parce qu’elle complote avec le duc du nord voisin, son amant, mais est assassiné par son fils aîné qui la libère et prend le pouvoir. Manque de pot, le fils cadet file chez le duc du sud, l’autre voisin, et leve une armée de mercenaires pour revenir venger son père. Le fils aîné confie le chateau à son plus loyal ami et entreprend une campagne préventive contre son frère. En son absence, le loyal ami livre la ville au duc du nord qui empoisonne la mère dont, de toute façon, il ne voulait plus. Les deux frères se réconcilient et viennent reprendre le château après un long siège, au cours duquel va périr une bonne part de la population de la ville.

Et ça se répète pendant des siècles… et des siècles. Au début on éprouve un vague malaise, puis une étrange nausée puis, vers le dixième panneau, quand Bonaparte qui se prépare à devenir empereur vient rétablir à Milan les « valeurs républicaines », on rigole et on va prendre un espresso.

Ce soir, en prenant un espresso, j’ai appris que Martin s’était réconcilié avec Chrétien et que les Libéraux voulaient revenir nous donner quelques années d’un gouvernement honnête. Vraiment ? Bon, si vous le dites…

Pierre JC Allard  https://nouvellesociete.wordpress.com/2004/07/01/saint-maurice-jour-9/

( Le log du parcours a été perdu)

Publicités

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.